Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je vous en ai un peu parlé avant,  mais mardi je me suis rendue à Paris direction les studios de France 2, invitée par Stéphane Bern pour une émission quotidienne qui s'appelle " Comment ça va bien?"

 

La propostion, par mail interposé (merci Thierry), m'avait semblée amusante et j'avais bien envie de voir ce qui se passait sur un plateau de télé.

 

Hélène, de chez  Becky et Liz avait déjàparticipé à l'émission il y a quelques temps et m'avait dit de ne pas stresser.

 

Ne regardant pas la télé, je ne connaissais pas plus cette émission que les autres et je l'ai découverte en direct ,dans le studio 1000.

 

J'ai choisi mon thème... en l'occurence, les coquilles Saint-Jacques, Eux, ils ont choisi la recette et c'est justement celle que je vous ferai déguster à Soissons à la fin de la semaine prochaine.

Mais bon, je vous en dis un peu plus!

 

10 octobre, après le train et un mini (trop mini!)shopping, à 17 heures, j'arrive aux studios de France 2.

 

Thierry mon premier contact, me présente d'emblée à plein de gens dont je m'empresse d'oublier le nom (ah là, là, j'suis pas douée!).

Le bâtiment est assez moderne, l'intérieur moins!

On m'emmène à la cuisine et là, je suis soufflée!

Une sorte de capharnaüm contenant de tout.

Des cageots débordants de légumes et de fruits au milieu de caisses de toutes sortes contenant je ne sais quoi!Des denrées non périssables plein les étagères: un carphananaüm vous dis-je!

Pour la vaisselle, pas de problème, au niveau évier et appareil de cuisson... bof, bof!

Après ça, plein de gens viennent me voir (ceux dont j'ai oublié le nom par exemple)  mais aussi Benoît, le chroniqueur cuisine qui n'a pas l'air d'être mauvais dans son domaine (et c'est un euphémisme!..

 

benoit-chaingneau_rot.png

 

Après ça, on m'explique ce que je ferai sur le plateau.

On me montre aussi "l'engin" sur lequel je vais snacker mes Saint-Jacques (une cuisinière électrique basique comme j'avais dans les années 70) et là, j'ai peur!

Si je réussis le snackage je vais mériter une médaille (en chocolat bien sûr), ce serait un exploit.

 

3497353-m-daille-de-chocolat-sur-un-solide-fond-blanc.jpg

 

Je dois aussi préciser ce qui me manque.

Et puis, entre tout ça, on attend pas mal de temps, mais bon. L'attente permet de voir l'envers du décor et, comme vous pouvez vous en douter ce n'est pas que paillettes et strass!

Ce sont plutôt de  grands couloirs un peu tristes mais ça ne change rien, en fait l'ambiance de petite ruche gentille me plaît bien.

On part au réfectoire - cantine (c'est un peu tôt pour moi), j'ai pas faim alors, je passe au maquillage.

Divin, le maquillage, c'est chouette de se faire dorlotter par une  pro.

La maquilleuse m'a effleurée en délicatesse plusieurs fois avec un gros pinceau et pourtant, quand je me suis démaquillée le soir, il y en avait une sacrée tartine.

 

Mais finalement, le maquillage, je m'aperçois que c'est comme la cuisine, quand c'est bien, fait tout passe!

 

Et puis c'est mon tour d'aller sur le plateau, il fait beau chez Stéphane et ça va bien. Il est là, sympa, drôle, naturel, chaleureux.

 

_300portrait_Stephane_bern.jpg

 

Je me sens bien, pas du tout intimidée, naturelle aussi. Stéphane Bern  sait vous mettre à l'aise. Il a l'airtde mettre une bonne ambiance, ça se sent et ses chroniqueurs me l'ont confirmé.

 

Je, on prépare le tartare avec Benoît, il part (le tartare,pas Benoît) à la dégustation. Ils ont dit que c'était bon, mais pouvaient-ils dire le contraire?

 

En tout cas, ça y est, c'est déjà fini, je remonte dans la loge de Benoît et je l'attends avant que nous nous séparions. Je suis ravie de cette expérience...

Comment ça va? bien, je vous assure!

 

En tous les cas merci à toute l'équipe et si vous avez envie de voir ce que ça a donné, ça devrait passer le mardi 23  novembre dans l'après-midi mais je vous le confirmerai.

 

Je sais maintenant que les quelques fois où je regarderai la télé, je penserai à l'envers du décor...

Bavardages