Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Parmi mes lecteurs fidèles, il y a un monsieur qui cuisine beaucoup et beaucoup de sucré... il régale ses voisins et amis et me fait parfois l'honneur de m'envoyer une recette qu'il a expérimentée.

 

Il m'écrit la recette à sa façon, toujours très humoristique, car il a, en plus des ses talents de cuisinier, une plume alerte et facile qui ferait de lui un bon et même très bon blogueur s'il se lançait.

 

Mais comme il n'a pas l'air de vouloir s'y mettre, c'est  moi, et vous aussi qui en profitez de temps en temps.

Cette fois-ci donc, ce sont de sablés piémontais (aux noisettes du Piémont!) qu'il s'agît. Une recette d'Alain Ducasse un peu revue par mon lecteur et encore un peu par moi (très peu).

 

Chez Jean-Charles, la poudre de noisettes n'est pas piémontaise mais faite maison. Chez moi, elles viennent du supermarché, car si le gianduja est inconnu en Haute-Marne (où réside Jean-Charles, les noisettes de chez moi ou du Piémont sont inexistantes).

 

SABLÉS PIÉMONTAIS COMME DES BN

 

PIEMONTAIS-OB-.jpg

 

Facile

Préparation:10 mn

Cuisson:

 

Pour une dizaine de doubles sablés:

Pour les sablés:

150 g de beurre mou

110 g de sucre glace

75 g de poudre de noisettes

1 pincée de sel

200 g de farine tamisée

Pour la garniture:

65 g de gianduja (ou un bon chocolat praliné ou au "pire" de la Pralinoise)

35 g de chocolat noir de couverture

50 g de crème liquide

 


Les sablés:

Crémer le beurre avec le sucre glace et fouetter jusqu'à l'obtention d'un mélange mousseux.

Ajouter 75 g  de poudre de noisettes, une pincée de sel , un jaune d'oeuf et la farine tamisée.Travailler la pâte très rapidement. 

Abaisser la pâte  entre deux feuilles de papier guitare (ou un film alimentaire) et  réserver au froid .  

Ètaler à nouveau à environ 5 mm et remettre au froid.

Préchauffer le four à 170° (chaleur tournante).

Diviser en carrés de 3 cm de côté, poser sur du papier cuisson ou un silpat et  cuire 15 à 20 minutes en surveillant la coloration .

Laisser refroidir sur grille.

La garniture:

Au bain-marie ou à feu  très doux faire fondre le gianduja et le chocolat dans la crème jusqu'à ce que le mélange soit lisse. Laisser refroidir.

 

Lorsque les biscuits sont froids et que la garniture a une belle consistance sans être dure, tartiner un sablé sur deux avec délicatesse (ils sont assez fragiles).

Les assembler en recouvrant la garniture avec un autre biscuit.

 

MOSAIQUE-PIEMONTAIS-OB.jpg

 

 

 

Résister à l'envie de goûter les sablés quand ils sortent du four tient de l'exploit tellement l'odeur qu'ils répandent pendant la cuisson est délicieuse.

 

Bon, ce n'est pas le tout, il faut que je finisse de préparer mon bagage en direction de Soissons pour ce Salon du blog culinaire que nous attendons tous... je  vais essayer de ne pas oublier les homards si vous voulez les goûter,  ni le reste d'ailleurs puisque je viens avec un 15 tonnes cette fois-ci.

Dessert