Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce n'était pas un pari... non, vous avez bien lu, c'était Paris comme la ville: le Paris des chefs.

 

Et les chefs annoncés, ils étaient là. Tous.

Et moi, à ma grande, très grande frustration, je n'y étais pas.

J'ai raté une belle occasion, j'en suis sûre et j'espère que les virus angineux, grippaux ou autres me laisseront tranquille l'année prochaine.

J'ai raté l'occasion d'admirer des chefs au travail, et des photographes et des stylistes culinaires... pour tout vous dire, j'ai tout raté et j'en suis une peu verte.

Frustrée est le mot, car, pendant que je claquais de dents de froid, je sais que certain(e)s ont pu voir  Arnaud Daguin qui tient la 1ère table d'hôte étoilée dans le pays basque.

 

Unknown-copie-2.jpeg

 

 

 Thierry Marx aussi était présent.

 

02-thierry-marx.jpg

 

Pour ma part j'avais réservé mon lundi car je voulais voir le chef belge  Sang Hoon Degeimbre, le chef belge que je rêve de rencontrer.

Ce chef officie dans un restaurant proche de Liège à  L'air du temps et propose entre autres choses des assiettes qui ressemblent à ça...

 

Belgium_L_Air_du_Temps_Chef_Sang_Hoon_Dejeimbre_WB_2010-4.j.jpg

 

J'aurais aussi pu admirer et voir à l'oeuvre  Jean- François Piège qu'il n'est même pas besoin de présenter.

 

02.jpg

 

C'était un très bel évènement mais, voilà, je n'y étais pas.

Un virus m'a abattue mais j'irai l'année prochaine et comme vous pouvez le voir, je l'écris au futur et non pas au conditionnel.

Bavardages