Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La semaine dernière a été riche en "expériences" culinaires.

 

J'ai commencé par des filets de lapin au pimenton et aux 2 asperges et comme nous attendions des amis, il y a eu mes sablés à la scamorza et des verrines à la crème de fèves fraîches.

Je me suis essayée aussi à une recette avec des mousserons et encore à un carré de veau en basse température qui m'a causé bien des misères!

Il a été suivi d'une tarte aux fraises déstructurée pour Fabienne, mais la photo est tellement moche que je vais  la recommencer avant de lui envoyer!

 

Commençons donc par le lapin.
Le fait d'utiliser des filets permet toujours une jolie présentation mais du veau ou du poulet seraient très bons aussi.L'avantage des filets est aussi que la cuisson est extrêmement rapide, le but étant qu'ils restent  un peu rosés à l'intérieur.

Le pimenton de la vera est un vrai délice, je vous en ai déjà parlé quand mon amie Soso m'en avait envoyé. Voici ce qu'en dit Wikipedia:

 

Le pimentón, poivre rouge ou paprika est un condiment, une épice en poudre de couleur rouge, avec un goût caractéristique, obtenu à partir de plusieurs sortes de piments rouges séchés et moulus. C'est la base fondamentale de certains plats typiques de la cuisine espagnole tels que le poulpe a feira (à la mode de Galice, blanchi, coupé en tranches et assaissoné de pimentón, sel et huile d'olive vierge, une des tapas les plus appreciées par les Espagnols), les escabeches (en particulier les moules à l'escabèche, une tapa très typique), les pommes de terres à la riojana (région de Rioja, pommes de terre cuisinées en ragout avec du choriso, qui a du pimetón en sa composition) et certaines charcuteries typiques comme la soubressade, le chorizo, la txistorra, le lomo, le morcón et, enfin, tous celles qui sont rouges. Mais il faut savoir que la plupart de charcuteries espagnoles (butifarra, bull, fuet, secallona, llonganissa, salchichón, butifarró, etc.) n'ont pas du pimentón.

Dans la cuisine Pied-Noire il est utilisé, sous la dénomination poivre rouge, de la traduction en français de son appellation en catalan pebre vermell, dans l'élaboration de la soubressade (charcuterie d'origin Baléar, en Espagne, où elle est faite avec la viande de porc) et le couscous des Pieds-Noirs de l'Algérois.

En Hongrie il est aussi très utilisé et connu internationalement comme paprika.

 

Pour ce qui est de l'utilisation des  asperges comme accompagnement, bien que je préfère les vertes, j'aime beaucoup les associer aux asperges blanches. Ce sont deux produits au goût et à la texture très différents. Le contraste de ces deux saveurs et  textures est toujours intéressant.

 

FILETS DE LAPIN AU PIMENTON ET AUX 2 ASPERGES

 

PIMENTON ET LAPIN AUX ASPERGES

 

Facile
Préparation: 20 mn
Cuisson: 30 mn

 

Pour 4 personnes:
8 filets de lapin (français)
12 asperges vertes de taille moyenne
12 asperges blanches (de taille moyenne)
3 ou 4  c. à soupe de crème fraîche liquide
2 c.à café de pimenton de la vera ou paprika fumé
1 c. à café d'huile d'olive et la même quantité de beurre
sel et poivre

Parer et éplucher les asperges blanches et vertes.

Les cuire séparément à l'eau bouillante salée: les  premières jusqu'à ce qu'elles soient tendres, les secondes en le conservant al dente.  Couper les queues à 8 cm de la tête environ et réserver les chutes pour faire un velouté.

Parer les filets de lapin pour qu'ils soient bien réguliers, les saupoudrer de pimenton.

Dans une poêle avec  l'huile et le beurre chauffés à feu moyen-vif, saisir les filets en les faisant rouler sur eux-mêmes. Lorsqu'ils sont un peu dorés, baisser le feu et poursuivre la cuisson 1 ou 2 minutes.

Les ôter de la poêle et déglacer les sucs avec la crème liquide pendant une minute de plus. Ajuster l'assaisonnement.

 

Dressage:

Couper éventuellement les filets de lapin avant de  dresser 2 ou 3  tronçons par assiette, entourer avec les asperges et verser un peu de sauce à côté.

 

Je ne sais pas si je referai ma tarte déstructurée pour demain, mais il y aura autre chose à vous mettre sous la dent, n'ayez crainte!

 

Je vous rappelle aussi qu'hier, j'ai mis en ligne un nouveau blog qui va, au fil des semaines,  récapituler la collection de moelleux que vous m'avez envoyé.

Nanou et moi, nous avons commencé par le chocolat, n'oubliez pas d'aller regarder si nous n'avons pas oublié votre participation.

 

 

imprimer.gifImprimer la recette

 

D'autres recettes de lapin? Ici au romarin et balsamique et là,  au curry.

Plat