Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

Le homard est un mets de choix.

A moins de le pêcher soi-même on n'en mange pas souvent mais quand on a la chance d'avoir des amis bretons qui pensent à vous quand il vont là-bas, les possibilités d'en manger sont un peu plus fréquentes.

 

J'ai, au fil des ans, expérimenté un certain nombre de cuissons pour ces bêtes à pinces: en sauce, grillées, au court-bouillon mais, c'est finalement la cuisson vapeur puis le décortiquage par monsieur Mamina avant de retravailler un peu le produit qui me convient souvent le mieux.

On mange les queues recoupées en rouelles et passées dans du beurre avec toutes sortes d'accompagnement, épicés ou non le premier jour. Les pinces, la chair des pattes et l'intérieur des coffres nous offre souvent un second repas.

 

Cette fois-ci, plutôt que de couper des rouelles, j'ai simplement détaché les queues en les laissant dans leurs carapaces et je les ai coupées en deux dans le sens de la longueur avant de les mettre sous le grill.

L'inspiration et ma version de mon "habit" est venue comme ça et cette couche moelleuse, pas trop grillée (volontairement) avait une texture et le et parfum convenaient bien  à la chair ferme du crustacé.

Ma présentation et ma photo ne me satisfont pas totalement mais l'important est que c'était bon.

 

HOMARD EN CROÛTE D'AMANDES AU PIMENT D'ESPELETTE, GROSSES PÂTES FARCIES AUX PETIT-POIS

 

HOMARD. TAG


Facile
Préparation: 20 mn
Cuisson: 20 mn

 

Pour 2 personnes:
2 homards portion
Pour la croûte:
4 c.à soupe de poudre d'amandes
2 c.à soupe de mascarpone ou de crème fraîche épaisse
1 jaune d'oeuf
1 c. à thé ou un peu moins de piment d'Espelette
sel

Cuire les homards à la vapeur pendant 6 à 7 minutes après la reprise de l'ébullition.

Fendre la tête dans le sens de la longueur, donner un petit coup de marteau sur les pinces et pendre  les homards par la queue au dessus d'un récipient pour que l'eau sous la carapace s'écoule.

Lorsqu'ils sont froids, séparer les queues des coffres et ne garder que les premières pour cette préparation. Fendre les queues  avec les carapaces dans la longueur.

La croûte:

Dans un bol mélanger tous les ingrédients ci-dessus avec le sel en incorporant le piment d'Espelette en 2 fois et en testant pour obtenir la saveur désirée.

Si le mélange n'est pas tout à fait assez épais (il ne doit pas couler) rajouter un peu de poudre d'amande

Préchauffer le four à 210°.

Tartiner généreusement la chair des homards avec le mélange aux amandes et au piment. Poser les queues sur une plaque et enfourner une dizaine de minutes.

Servir très chaud.

 

J'ai servi ces homards avec de grosses pâtes farcies d' une purée de petit-pois collée à l' agar-agar (qui se mariaient bien à la croûte épicée) mais elle était un peu trop liquide alors, je ne vous donne pas la recette.
A vous de l'inventer!

 

Un plat top pour la fête des mères et même "faisable" par le mari d'une certaine Diane, non blogueuse qui me demandait une idée!

 

imprimer.gifImprimer la recette

 

Un autre homard ici simplement rôti ou très slurp!