Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Je remercie Agnès de Wikio qui m'a répondu sur monmessage de dimanche au sujet de ma " désintégration". Ceci dit, nous n'allons pas en reparler tout le mois...

Comme je prends souvent le train en ce moment, j'en profite pour lire.

Lire des livres, oui, mais aussi un ou deux magazines de cuisine. Les magazines ont un gros avantages, ils pèsent moins lourds que les livres et quand j'arpente  les couloirs du métro (et Dieu sait que les changements sont souvent linterminables), je déteste être chargée.

Hier, j'ai fait un petit aller et retour à Paris pour assister à un atelier  Bridélice que je vous raconterai plus en détail rapidement.

Mais, donc  avant de nager dans la crème  (légère ou non), j'ai fait un gâteau, sans crème ni beurre, très inspiré d'une recette de Christine Ferber parue dans le dernier Régal.

 

Vous n'êtes pas sans savoir que dans nos cuisines, on aime les gâteaux aux carottes et ceux qui contiennent de la pulpe de pommes ou de citron, quand ce n'est pas de la courgette avec du chocolat.

Mais là, dans l'encart à côté d'un gâteau aux amandes, noisettes et carottes, Christine Ferber suggère d'utiliser un navet boule d'or.

Les navets boule d'or, je les connais grâce à vous et je venais justement d'en acheter.

Alors, au lieu de les cuisiner comme je pensais le faire, j'ai suivi en partie le conseil de C. Ferber et j'en ai fait un gâteau.

 

Contrairement à la recette du magazine, je n'ai pas mis des noisettes et des amandes mais seulement ces dernières et je n'ai cuit mon gâteau que 25 minutes au lieu des 55 préconisées... bon, d'accord, il aurait pu cuire quelques minutes de plus mais c'était un gâteau surprenant.

Le navet boule d'or et les épices à pain d'épices donne à la pâte un goût assez proche de l'amande amère.

Pour ma part, j'ai accompagné ce gâteau d'un peu de marmelade d'orange et c'était plutôt bon, étonnant mais bon.

 

GÂTEAU DE VOYAGE AUX AMANDES DE CHRISTINE FERBER

 

NAVET 8 OB


 

Facile 

Préparation: 15 mn

Cuisson:  30 mn

 

Pour un moule à cake:

4 oeufs

115 g de sucre semoule
50 g de farine

230 g d'amandes en poudre

1 navet boule d'or finement râpé

1/2 paquet de levure chimique

le zeste et le jus d'1/2 citron

1 g de poudre à pain d'épices

 

beurre pour le moule et poudre d'amandes pour le chemiser


Préchauffer le four à 170°.

Beurrer généreusement le moule et le chemiser de poudre d'amandes.

Au robot, avec le fouet, battre les jaunes d'oeufs avec la moitié du sucre jusqu'à l'obtention d'un appareil jaune pâle et mousseux.

Ajouter le zeste et le jus du demi-citron, le navet épluché et râpé, la farine, la levure, les épices à pain d'épices et les amandes.

Mélanger entre chaque ajout à la cuillère en bois.

Battre les blancs en neige ferme avec le reste du sucre et les incorporer délicatement au mélange.

Verser la pâte dans le moule, lisser la surface et mettre au four.

Une lame piquée dans le gâteau doit ressortir sèche.

 

Comme je vous l'ai dit plus haut, ce gâteau est un peu étonnant. le goût du navet reste assez présent et peut en surprendre plus d'un.

Je ne suis pas non plus certaine que ce soit le meilleur moyen de faire manger des navets aux enfants...

 

Nous sommes arrivés hier soirà Toulouse chez mes enfants, j'avais emporté le reste du gâteau, ma fille et son mari ont aimé et m'ont dit que si je n'avais précisé que la pâte était faite avec un navet, ils ne l'auraient pas deviné si facilement.

 

Ceci dit, nous sommes le 8 février, la date de sortie du n° 1 du magazine Yummy, approche.

 

YUMMY.jpg


Les grandes lignes du n° 2 sont dessinées. Vous allez pouvoir essayer de participer (clic)  en nous proposant des recettes, car, quand vous aurez vu le premier numéro vous aurez envie d'en faire partie.

Dessert