Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand un gâteau vous séduit de façon brutale (un peu comme un coup de foudre), on n'a de cesse de le refaire.

C'est pour ça, qu'après avoir cuisiné ce gâteau il y a deux jours, attendant des amis  samedi soir, j'ai eu envie de leur faire partager en le "sophistiquant"  un peu (à peine).

Je me suis aussi laissé tenter par des pêches (est-ce trop tôt?)  qui venaient d'Espagne mais qui étaient néanmoins délicieuses.

Elles étaient un peu fermes, mais j'ai pu les détacher en tranches, sans essayer de les peler de façon à garnir les parts découpées en rectangle.

Pour continuer dans l'esprit dessert à l'huile d'olive, j'ai d'abord rôti  ces quartiers  au four avec un peu d'huile et de miel. Un délice aussi.

Je ne vous rappele pas  la recette, elle est là, (clic) , mais, cette fois-ci, j'ai mis la pâte dans un moule carré et j'ai ensuite découpé des bandes de 16 x 4 cm.

 

GÂTEAU ET PÊCHES RÔTIES À L'HUILE D'OLIVE

 

DESSERT-ANNIV-SERGE-OB.jpg


 

Facile

Préparation: 30 mn

Cuisson: 25 mn pour les pêches +  la cisson du gâteau

 

Pour 6 personnes:

Pour les pêches:

8 pêches

2 c.à soupe d'huile d'olive

3 c.à soupe de miel liquide ou de sirop d'agave

3 c.à soupe de pistaches vertes concassées


Préchauffer le four à 180°

Laver et sécher délicatement les pêches.

Les couper en quartiers pas trop fins sans enlever la peau et les disposer sur une plaque revêtue d'un tapis de silicone.

Arroser les quartiers d'un filet d'huile d'olive et d'un peu de miel.

Enfourner et laisser cuire 20 à 25 minutes.

 

Dressage:

Dresser la part de gâteau rectangulaire sur une assiette, récupérer un peu du sirop dans le fond du plat et arroser les tranches de gâteau.

Déposer les tranches de pêches et les saupoudrer d'un peu de pistaches concassées.

Faire un trait de pistache, ajouter quelques tranches de fruits rôtis et décorer éventuellement d'une sommité de menthe fraîche.

 

Avec les pêches, ce gâteau est toujours une merveille.

J'avais pourtant oublié de mettre la levure dans la pâte, il a moins levé mais était toujours aussi moelleux.

 

Avec ou sans fruits, selon que ce gâteau est famililal ou plus chi, au risque de me répéter, il faut que vous l'essayer, absolument. 

Et comme vous voyez que je n'ai pas hésité à marier mes fruits avec de l'huile d'olive, il vous reste un peu de temps pour "inventer" un dessert qui paraîtra peut-être dans Yummy magazine.

 

Dessert