Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après toute la série de  douceurs des jours précédents, le jour où j'ai cuisiné ces feuilletés, il était temps de revenir à du salé ... et du salé cette semaine vous avez déjà vu que je vous en ai servi, alors je continue.

Mon risotto un peu spécial, vous a beaucoup plu et dans un genre très différent, je pense que vous allez aimer ce feuilleté aux coques et au safran sur un lit de panais.

Accompagné d'une feuille de shiso pour le goût et le côté graphique de l'assiette, ma photo ne me séduit pas outre mesure mais l'ensemble était très agréable à déguster ce qui est le plus important, non?

 

FEUILLETÉS AUX COQUES ET AU SAFRAN

 

 COQUES 111 OB 

 

Facile

Préparation : 30 mn

Cuisson : 45 mn

 

Pour 6 personnes :

6 rectangles de pâte feuilletée abaissée à 0,5 cm

500 g de coques

1 échalote ciselée

1 verre de vin blanc

2 grosses c.à soupe de crème fraîche

1 ou 2 racines de panais (selon leur taille)

1 feuille de shiso par personne (facultatif)

 

1 noisette de beurre

quelques filaments de safran

sel et poivre

 

Les feuilletés :

  • Préchauffer le four à 210°.
  • À l'aide de la pointe d'un couteau dessiner le couvercle des feuilletés et le strier délicatement.
  • Dorer à l'oeuf sans faire couler la dorure sur les côtés de la pâte.
  • Enfourner jusqu'à ce que les feuilletés soient levés et dorés. Réserver.

Le panais :

  • Éplucher et couper le panais en petit dés.
  • Cuire à l'eau bouillante salée jusqu'à ce qu'il soit tendre.
  • Égoutter soigneusement et mixer.
  • Ajuster l'assaisonnement.

Les coques :

  • Laver les coques à grande eau en les brassant vivement pour éliminer le sable.
  • À feu doux, faire fondre l'échalote dans le beurr
  • A jouter les coques le vin blanc.
  • Augmenter le feu et faire ouvrir les coques.
  • Ôter du feu, laisser tiédir un peu et débarrasser les coques avant de les décoquiller.
  • Remettre le jus de cuisson des coques sur le feu, ajouter le safran et faire réduire jusqu'à ce qu'il reste 2 cuillerées à soupe de liquide.
  • Incorporer la crème, porter à ébullition et laisser mijoter pendant 2 minutes.
  • Ôter du feu, verser les coques dans la crème chaude et réserver.

Finition et dressage :

  • Après avoir détaché délicatement les couvercles, réchauffer rapidement les feuilletés.
  • Déposer 2 ou 3 cuillerées à dessert de purée de panais tiède au fond des coffres.
  • Dresser les coques avec la crème safranée sur la purée.
  • Ajouter la feuille de shiso et servir chaud.

J'ai aimé le mariage safran et panais avec la note iodée des coques. Je recommencerai sans feuilletage (un velouté peut-être) car mon entrée  manquait un peu de légèreté.

Entrée