Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Partie dimanche à Reims comme je vous l'ai déjà dit, il n'a été question depuis que de gourmandise(s) et de champagne.

Nous avons reçu un accueil chaleureux et attentif de la part de tout le "staff" de  l'assiette champenoise.


Si Reims se trouve un jour sur votre chemin et que vous voulez vous offrir un vrai beau week-end, surtout n'hésitez pas.

 

Nous étions reçues dans des conditions un peu exceptionnelles mais l'air plus que ravi des hôtes de cette belle maison que nous avons croisés semblait indiquer que le traitement était le même pour tout le monde!

 

Aprés un excellent petit déjeuner  servi dans une jolie salle à manger alliant modernité et éléments plus anciens comme cette superbe cuisinière émaillée....

 

Cuisiniere.jpg

 

... nous n'avons passé que des bons moments.

Beaucoup de moments à table ou en cuisine. Souvent coachés par une charmante Sandra que je ne saurai trop remercier par son sourire et son professionnalisme.

 

Je ne vais pas tout vous dévoiler aujourd'hui, j'y raviendrai au fil des jours, mais si quelques intitulés de plats peuvent vous faire envie, sachez qu'un pigeonneau en habit ou une soupe de mandarines (délicieusement amère), son sorbet et de fines meringues garderont une place privilégiée dans ma tête.

Et comme nous étions là-bas pour le premier concours organisé par le "champagnes de vignerons", ce derniier a tenu une place non négligeable (ce n'est rien de le dire).

 

J'ai fait de belles découvertes chez monsieur Roger Coulon qui nous a reçu dans sa propriété et fait déguster 5 de ses crus en nous parlant de son métier.

 

J'ai découvert ensuite un autre côté de la production et une autre dimension de la production en visitant la coopérative des Champagnes Castelnau, toujours guidée par des passionnés.

 

Il y aura bien d'autres choses à vous raconter ces jours prochains mais après, il fallait reprendre le train, épuisée mais ravie, filer cuisiner l'endive "Perle du nord" à la Fraîch'attitude.

 

Alors, pour ne pas vous lasser et qu'il est temps de penser à une autre journée qui commence, je vous donne rendez-vous demain... je serai de retour chez moi et la tête encore pleine d'étoiles vous n'avez pas fini de me lire.

 

Bavardages