Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Serait-ce ma visite  matinale au laboratoire Fauchon il y a une quinzaine de jours, et la réalisation de leurs sublimes éclairs Paris-Brest, je me sens très chou(x) en ce moment.

 

À dire vrai, je préfère de beaucoup les choux aux macarons.

 

Les choux sont pour moi des incontournables en salé comme en sucré.

À moi les gougères au Comté ou  à l'Époisses, à moi aussi, les éclairs, les religieuses ou les Saint-Honoré ou même ce feuilleté pas comme les autres...

 

Les choux, j'aime les apprivoiser, j'aime "fatiguer" mon épaule pour incorporer les oeufs un à un et j'aime aussi regarder au travers de la porte de mon four (surtout sans l'ouvrir)  pendant qu'ils gonflent tout doucement et cuisent jusqu'à ce qu'ils se dessèchent avant d'être garnis.

J'ai appris entre autres choses chez Fauchon qu'il vaut mieux dresser les choux avec une douille cannelée pour faciliter la cuisson. Pour cette fois, je ne suis pas certaine d'avoir pris la bonne taille de douille. Il faut que je me renseigne.

 

En tout cas, ces choux gourmands ont été un dessert quasi improvisé puisqu'un convive imprévu s'est annoncé vers onze heures un matin pour venir déjeuner.

Il a failli avoir une pomme lorsque je me suis souvenue que j'avais des framboises surgelées au congélateur.

Les framboises se sont transformées en sorbet minute, le siphon a aéré la crème et je me suis attelée aux choux.

 

CHOU À LA CRÈME: FRAMBOISE-VANILLE

 

CHOUX-DEF-OB.jpg

 

 

Facile

Préparation: 25 mn

Cuisson: 35 mn

 

Pour 6 beaux choux:

Pour la pâte à choux:

250 g (2,5 cl) de lait

60 g de beurre

125 g de farine

2 g de sel

3 ou 4 oeufs

 

Pour le sorbet:

250 g de framboises surgelées

60 g de sucre

 

Pour la crème:

15 cl de crème liquide bien froide

 

La pâte à choux:CHOUX-GP-DEF-OB.jpg
Préchauffer le four à 170°.
Mettre le lait et le beurre et le sel à chauffer dans une casserole. Porter à ébullition et baisser le feu avant de verser la farine en une seule fois.
Tourner vivement à la cuillère en bois jusqu'à ce que l'appareil forme une seule masse.
À feu doux, continuer à remuer pendant 2 à 3 minutes pour dessécher la pâte.
Hors du feu , ajouter les oeufs un à un. N’ajouter l’œuf suivant que lorsque le précédent est absorbé.
Mettre la pâte dans une poche à douille munie d'une douille cannelée et former des choux de la taille d'une clémentine sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou  d'un tapis de silicone.
Enfourner et cuire sans ouvrir le four pendant 30 à 35 minutes. La pâte doit devenir couleur caramel clair.
Laisser refroidir à température ambiante.

 

Le sorbet minute:

Dans le blender, mixer les framboises non dégelées et le sucre par petite impulsions jusqu'à l'obtention d'une crème homogène.

Ajuster la quantité de sucre si nécessaire et mixer à nouveau.

Réserver au froid.

 

La crème:

Verser la crème liquide dans le siphon.

Gazer et secouer vigoureusement.

 

Finition:

Ouvrir les choux au 3/4 de la hauteur sans détacher complètement le chapeau.

Remplir généreusement avec le sorbet aux framboises, refermer les choux sans appuyer et garnir de  crème chantilly nature.

Servir immédiatement.

 

Oui, je sais, pour avoir un sorbet minute, il faut posséder un excellent blender. C'est mon cas, mais sinon, vous pouvez acheter un bon sorbet du commerce, ceux de Mr P, justement ne sont pas mal du tout.

 

Comme vous pouvez le voir aussi, ce dessert est peu sucré mais délicieux.

L'acidité relative du sorbet est parfaite avec le gras (aérien) de la crème et la douceur de la pâte à choux, sans sucre pourtant...

Dessert