Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Partis vendredi en début d'après midi avec monsieur Mamina,  Apolina et  Philou, nous avons roulé sans autre but que d'atteindre la maison de nos hôtes.

Monique et son mari nous attendaient de pied ferme.

Je dois avouer que si nous n'avions pas décidé de couper en deux le voyage de nos chers belges, je pense que je serais restée à Bourges à cause de mon zona qui ne se décide pas vraiment à me quitter... eh, bien, j'aurai eu tort!

 

Nous avons été accueillis amicalement avec une telle simplicité et un tel naturel qu'au bout de 3 minutes nous avions l'impression de revenir dans une maison où nous étions déjà venus souvent.

 

Pour eux qui ne connaissent pas  Monique, il doit être difficile d'imaginer ce que je suis en train de vous dire.

Stef était là depuis la veille, on aurait dit la fille de la maison.

La cuisine était pleine d'odeurs déjà et le cassoulet prévu déjà bien avancé...

 

CASSOULET.JPG

 

... mais ça, ce n'était que pour le samedi soir.

 

Entre rires et bavardages, nous avons parlé du programme du lendemain qui faisit la part belle à la visite de la région. Un petit tour à Toulouse pour montrer la Halle Victor Hugo à nos belges, et faire quelques achats d'ustensiles culinaires indispensables (car vous savez tous que nous sommes sous-équipés!) en attendant l'arrivée de Sandra et de sa famille qui ont quand même fait un détour de plusieurs centaines de kilomètres pour être quelques heures avec nous.

 

Après, il y a eu Albi et Cordes sur Ciel. Merveilleux village qui se mourrait avant que Yves Thuriès ne lui redonne vie.

Deux fois meilleur ouvrier de France, il nous a accueillis en VIP (grâce à Monique) avec gentillesse en nous expliquant son parcours.

Et si ce monsieur a fermé son restaurant il y a un an, son magazine que je ne manquerais pas pour un empire est toujours conçu et réalisé à Cordes ce qui ne semble pas troubler ce petit chat du village qui dort en surveillant la cocotte assortie à la bignone en fleur.

 

CHAT-CORDES.JPG

 

De retour "à la maison" nous sommes rejoints par les enfants de Monique et Michel mais aussi par les deux Marion.

Marion d'Over blog et Marion de l'agence Indie qui anime  le blog du roquefort Papillon.

 

2-MARION.JPG

 

Sandra a l'air bien sérieuse, Marion d'OB et sa voisine, l'autre Marion aussi. Il me semble que les assiettes et les verres sont un peu vides, c'était sans doute un petit moment de pause après la terrine, le cassoulet pantagruélique et les quelques verres bus en attendant une tarte fabuleuse à la pistache et aux framboises.

Monique, je veux la recette s'il te plaît.

 

Tout ça, hormis l'hospitalité innée, n'est pas très libanais me direz-vous?

Eh bien la suite est pour demain avec un atelier qui a commencé dès le petit déjeuner et qui mérite un billet à lui tout seul.

 

MONIQUE.JPG

Monique avec son tablier rose est aux commandes pour que les petites mains que nous sommes exécutent ses ordres... affaire à suivre, donc.

Bavardages