Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier, j'ai parlé de grève, ce n'était pas bien franchement la réalité mais samedi, malgré un temps moche de chez moche, nous avions décidé, monsieur Mamina et moi, d'aller nous promener dans le but de faire quelques photos hivernales et de terminer en nous glissant les pieds sous la table d'un chef de Vichy (oui, la ville de l'eau et des pastilles!).

 

Jean-Jacques Barbot a d'abord été une rencontre virtuelle née il y a quelques années au travers de mon blog et avec qui j'ai maintenant des contacts réguliers sur FB.

Nous nous étions toujours promis d'aller faire un tour chez lui, à l'Alambic, et c'est donc ce que nous avons fait samedi dernier et nous n'avons pas regretté.

Dans son tout petit restaurant de 12 couverts, Jean-Jacques Barbot et sa compagne, font tout de A à Z.

Comme les blogueurs, ils font tout: les courses, la cuisine, les repas, la vaisselle, la compta etc, il faut toujours être sur le pont mais, comme tous ceux qui ont choisi ce métier, il ne faut pas compter les heures.

Nous avons dégusté une cuisine simple, avec beaucoup de saveurs.

Une belle cuisine parfumée à un prix plus que raisonnable!

J'ai en particulier pu me faire plaisir en mangeant de délicieuses langoustines alors que la semaine dernière j'en avais très envie et que j'avais capitulé devant le prix!

 

L'Alambic

Jean-Jacques Barbot 

 8, rue Nicolas Larbaud 03200 Vichy

  • Téléphone : 04 70 59 12 71

 

 

Frustrée de ne pas acheter de langoustines l'autre jour, je n'avais pas pu résister au plaisir de cuisiner à nouveau des Saint-Jacques qui elles étaient raisonnables... ou presque!

 

Hormis l'achat de ces Saint-Jacques, j'ai totalement improvisé mon accompagnement avec des produits de saison dans des saveurs plus que sages, seulement réveillées par un curry vert un peu relevé.

 

COQUILLES SAINT-JACQUES AU CURRY VERT, POMMES DE TERRE-COURGETTES ET OIGNONS RÔTIS

 

CSJ-OB-1.jpg

 

Encore une photo reflet...  

 


Facile

Préparation: 15 mn

Cuisson: 35 mn

 

Pour 4 personnes:

12 noix de Saint-Jacques

La garniture:

6 pommes de terre de taille moyenne

1/2 courgette

2 choux de Bruxelles

1 oignon doux des Cévennes

1 grosse c.à café de pâte de curry vert

2 c.à soupe de crème fraîche

 

1 noix de beurre

3 c.à café d'huile d'olive

sel

 

  • Éplucher et laver les pommes de terre, les couper en morceaux et les cuire dans de l'eau bouillante salée pendant 20 minutes.
    Cinq minutes avant la fin de cuisson, ajouter la courgettes coupée en morceaux.
    Lorsque les pommes de terre sont cuites, les écraser à la fourchette avec le beurre et ajuster l'assaisonnement.
  • Pendant la cuisson des pommes de terres, effeuiller les choux de Bruxelles, laver les feuilles et les ébouillanter 2 minutes, les plonger immédiatement dans l'eau glacée et les égoutter. Réserver.
  • Couper l'oignon en fines rondelles, les détacher en anneaux et les faire bien dorer dans 2 cuillerées à café d'huile. À coloration, les égoutter sur un papier absorbant, saler et réserver.
  • Chauffer la crème doucement, ajouter le curry vert et cuire en mélangeant jusqu'à ce que la crème soit bien lisse. Laisser réduire d'1/3 environ, saler un peu. Réserver.

Fintion et dressage:

 

  • Réchauffer doucement l'écrasée de pommes de terre-courgette.
  • Saisir vivement les noix de Saint-Jacques avec le reste de l'huile ou à sec 1 minute de chaque côté.
  • Dresser les pommes de terre à l'emporte-pièce, déposer 2 ou 3 feuilles de chou de Bruxelles dessus et ajouter les noix de Saint-Jacques et quelques traits ou gouttes de sauce au curry.

 

La pâte de curry vert est assez piquante (son goût est très différent du curry jaune);  la sauce ici se marie très bien avec l'écrasée de pommes de terre et courgettes ainsi qu'à la douceur un peu sucrée des Saint-Jacques.

 

Je vous propose en prime 2 photos prises à l'Alambic...

 

MOS-JJ-BARBOT.jpg

 

Un délicieuse tasse de flan aux moules et aux topinambours et une assiette de langoustines rôties aux tagliatelles, champignons et sauce crémeuse.

 

Et pour finir, une autre photo reflet, le plus enquiquinnant est de nettoyer le miroir après.

 

CSJ-OB-2.jpg