Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les vacances rimant avec la présence des écoliers  à la maison   pour un certain nombre d'entre nous (il n'y avait qu'à voir le nombre de grands-parents avec leurs petits-enfants au supermarché hier matin), il faut d'abord les occuper et ensuite les occuper et enfin les occuper!

On dessine, on joue dehors quand le temps s'y prête mais en plus, on cuisine ensemble.

 

C'est après avoir reçu le ravissant petit livre rose de Karen de Cuisine saine, "Friandises bio", que j'ai proposé aux cuisinières en herbe de faire quelques gros caramels.

La suggestion a été immédiatement accueillie avec joie mais l'une a dit, au beurre salé et l'autre a ajouté avec des noisettes.Qu'à cela ne tienne, dévier un peu d'une recette n'est pas le plus difficile... en tout cas, je pense que même sans mes digressions mes (enfin ceux de Karen) caramels auraient été délicieux.

A cause du chocolat blanc ces caramels avaient un peu une consistance de fudge anglais, ils ont été appréciés comme il se doit!

 

CARAMELS AU CHOCOLAT BLANC ET NOISETTES

 

CARAMEL KAREN100


Facile à condition d'avoir un thermomètre

Préparation: 15 mn

Cuisson:20 mn

Repos: 2 h

 

Pour une vingtaine de caramels:

150 g de sucre de canne blond

100 g de chocolat blanc (râpé ou en pistoles)

2 c.à soupe de sirop d'érable ou miel toutes fleurs

6 c.à soupe de crème liquide (ou crème de soja)

1 pincée de fleur de sel

30-40 g de noisettes entières

huile

 

ICARAMEL KAREN2Verser 4 c.à soupe d'eau avec le sucre de canne dans une casserole. Mélanger et chauffer à feu doux jusqu'à dissolution complète du sucre de façon à obtenir un sirop.

 

Verser le chocolat blanc dans le sirop chaud et remuer jusqu'à ce qu'il soit complètement fondu.

 

Ajouter le sirop d'érable (ou le miel) et la crème, remuer, puis à feu moyen, en vous aidant d'un thermomètre ou d'une sonde, monter la température à 118° en mélangeant de temps à autre.

 

Pendant la cuisson, au pinceau, huiler un plat en porcelaine blanche (ou chemiser un moule carré de papier sulfurisé avant de l'huiler).

 

Dès les 118° obtenus, couper le feu, incorporer les noisettes et la fleur de sel, remuer une dernière fois et couler le caramel dans le plat.

Laisser refroidir pendant 2 heures avant de couper au couteau en carrés ou en rectangles selon la taille et l'épaisseur du plat utilisé.

 

Pas difficiles à faire, j'ai choisi un plat pas trop grand de façon à avoir des cubes de caramel bien épais et je les ai détaillés sans trop de régularité, volontairement aussi pour leur donner un aspect un peu rustique.

 

Merci à Karen pour ce charmant petit opuscule, mes gourmandes ont aussi repéré les sucettes de la couverture, nous allons les faire avant la fin de la semaine!

Dessert