Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je vous l'ai déjà dit plusieurs fois, mes petits enfants aiment beaucoup lorsque nous faisons une "dînette" dans le salon.
La finger food a encore de beaux jours devant elle.
Un dîner qui n'en est pas un, une série de petites choses à grignoter avec les réserves du frigo ou du congélateur et on fait deux heureuses qui ont le droit de boire un jus de fruit pendant que nous buvons un verre aussi!

Compte tenu de mon rhume, cet apéritif-dînette a vraiment été improvisé!
Un reste de purée de panais s'est vu accompagné de quelques bâtonnets de bacon et mis dans un petit pot; il a été consommé et approuvé... je ne vous donne pas la recette car c'est vraiment à décliner à l'envi, par contre, je vous montre une photo qui est exactement ce que je n'aime pas mais que je n'ai pas eu le courage de recommencer... vous voyez la verrine mais vous ne voyez même  pas ce qu'il y a dedans!

PANAIS BACON 21 (3)
Pour continuer après les boulettes, une écrasée de pommes de terre du repas précédent, les patates douces rôties au four qui avaient accompagné l'agneau presto et voilà, le tour était joué. de jolies boulettes, piquées sur des brochettes sont devenues quelque chose d'un peu inhabituel.
Il a suffi de faire quelques crevettes sautées au satay à grignoter aussi avec les doigts, quelques cubes d'un délicieux beaufort et la dînette pouvait commencer.


BOULETTES DE PATATE DOUCE ET POMME DE TERRE AU CURRY

BOULETTE PATATE DOUCE

Facile
Préparation: 10 mn
Cuisson: 10 mn

Pour 4 personnes:
150 g de pommes de terre cuites
150 g de patates douces cuites
Environ 80 g de farine (ou Maïzena)
1 oeuf entier
2 pincées de curry de Madras
2 oeufs
QS de chapelure ou  Maïzena
Sel et poivre

Mixer la chair de patate douce et la  mélanger avec la farine et l'écrasée de pommes de terre.
 Ajouter un oeuf , le curry, le sel et le poivre. La consistance obtenue doit-être celle d'une purée épaisse mais souple.
Mettre au froid pendant 2 heures  au moins avant de façonner des boules un peu aplaties de la valeur d'une grosse noix. les passer dans l'oeuf battu, puis dans la chapelure.
Cuire dans une poêle  avec de l'huile bien chaude mais sans les immerger totalement.  Les retourner pour qu'elles soient dorées de tous côtés
Débarrasser sur du papier absorbant et piquer sur des brochettes avant de servir.

A peine épicées, un peu sucrées grâce à la patate douce, ces boulettes auraient encore gagné en saveur avec quelques raisins secs.
Ces boulettes peuvent aussi accompagner un poulet rôti ou même des côtelettes d'agneau.

imprimer.gifImprimer la recette
D'autres boulettes? Ici des crabcakes et là à la mortadelle.


Apéritif