Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En temps normal, je fais un peu la cuisine du marché mais, il y a des moments où on ne se pose même pas la question car moins on sort, mieux on se porte.

Ca a été mon cas ces jours derniers puisque j'ai démarré l'automne l'été avec un rhume de derrière les fagots!

Le problème du rhume c'est que, que vous soyez mère de 6 enfants ou épouse attentive, il faut bien nourrir ceux qui vous entourent.

Lorsque pas encore trop atteinte lundi dernier j'avais fait mes courses, j'avais acheté un joli morceau de rumsteck avec une idée derrière la tête!

Et puis, Vraiment trop HS pour mettre cette idée en pratique, je savais quand même qu'il fallait que je cuisine ce morceau de viande.

Un saut rapide sous les gouttes, sans oublier ma provision de kleenex, chez  mon presque voisin épicier (un marocain ouvert pratiquement jour et nuit) et un poivron jaune et un poivron rouge se joignent aux oignons nouveaux qui n'attendaient que d'être émincés, une bouteille de sauce yakitori de chez Kikkoman et voilà, la recette est servie.

Elle est d'ailleurs plus rapide à faire qu'à écrire!

 

Ma conception du yakitori est un peu bizarre me direz-vous puisque voilà ce que dit Wikipedia:

En japonais, yakitori (焼き鳥, yakitori?) signifie littéralement « oiseau grillé ». Ce sont en fait des brochettes cuites sur un gril et qui peuvent être constituées de poulet, de bœuf, de champignons, d'ailes et d'œufs de caille, de porc au fromage, etc.

Les yakitori traditionnels sont uniquement constitués de morceaux de poulet et de légumes, mais l'usage moderne utilise du bœuf, du porc, du poisson, fruit de mer ou fausse viande à base de légumes, le tout embroché sur des brochettes appelées kushi. Les yakitori sont typiquement servis avec du sel ou de la sauce teriyaki faite de mirin, de saké doux, de sauce soja et de sucre.


Les yakitori sont un plat particulièrement populaire au Japon mais aussi dans presque toute l'Asie.

 

 

Ceci dit, avec cette sauce toute prête, mon plat a pris un air asiatique

 

BOEUF YAKITORI SAUTÉ A L'ASIATIQUE

 

BOEUF AU 2 POIVRONS TAG (2)


Facile
Préparation: quelques minutes
Cuisson: 10 mn

 

Pour 2 personnes:
200 g de rumsteck
1 petit poivron rouge et un petit poivron jaune
6 oignons nouveaux
1 gousse d'aile émincée finement
1/2 courgette
2 ou 3  c.à soupe de sauce yakitori
quelques feuilles de basilic (thaï si possible)
sel et poivre
1 c.à café d'huile d'arachide ou de  pépins de raisins

Laver et parer tous les légumes, les détailler en lamelles longues et fines (les oignons aussi avec un peu de vert). Réserver.

Procéder de la même façon avec le boeuf. Réserver.

Chauffer l'huile très vivement dans un wok ou dans une poêle, commencer par faire sauter les oignons avec l'ail pour qu'ils caramélisent puis les laisser cuire 1 minute en les remuant souvent. 

Ajouter les lanières de poivron rouge pour une minute puis le poivron jaune et la courgette. Cuire encore 2 ou 3 minutes sans cesser de remuer. Débarrasser les légumes.

Dans la même poêle, faire sauter le boeuf 1 minute, ajouter la sauce et faire réduire. Ajuster l'assaisonnement si besoin est, parsemer de basilic ciselé et servir immédiatement, avec ou sans baguettes.

 

BOEUF AU 2 POIVRONS GP (2)

 

 

La cuisson rapide préserve le goût et la couleur des éléments, compte tenu du temps de novembre dont nous jouissons actuellement, j'ai préfèré manger ce plat chaud mais je suis sûre que froid avec une salade verte ça doit être excellent aussi.

 

imprimer.gifImprimer la recette

 

Du boeuf asiatique, ici déjà. Ou beaucoup plus cuisiné, par exemple.

Plat