Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je vous ai souvent parlé de ma grand-mère, je vous ai même montré un jour, SON livre de cuisine.  

Dans ce livre, je retrouve toutes les bases de celle qui arrivée d'Italie s'est mariée très jeune à un savoyard et a du s'adapter à la cuisine de son pays d'adoption. 

Le biscuit de Savoie était un des classiques de ma grand-mère, il était moelleux et léger à souhait. C'était en fait comme beaucoup de gâteau dans les régions de France un gâteau avec peu d'ingrédients. Origines aidant, quand ma très chère grand-mère avait un citron sous la main elle y ajoutait un zeste... mais ce n'était pas à chaque fois.

Ce biscuit de Savoie, comme les bugnes ou les merveilles, le civet de lapin, le gâteau de foies ou la salade de tomates du jardin aux herbes fait partie de ce qui a formé mon goût aux bonnes choses.

On en avait pour le goûter ou le petit-déjeuner et on le dégustait en même temps que notre Ovomaltine!

Si je dois vous donner un seul conseil pour la confection de ce gâteau, c'est de ne remplir le moule qu'au 2/3 de sa hauteur car il gonfle beaucoup!

 

BISCUIT DE SAVOIE

BISCUIT-DE-SAVOIE.jpg

 

 

Facile

Préparation : 20 mn

Cuisson : 35 mn

 

Pour 8 personnes :

100 g de sucre en poudre

4 oeufs, blancs et jaunes séparés

50 g de farine

50 g de fécule de pommes de terre

1 zeste de citron râpé

1 pincée de sel fin

 

  • Préchauffer le four à 180°.BISCUIT-DE-SAVOIE-1.jpg
  • Blanchir les jaunes avec le sucre  mélangé au sel.
  • Ajouter la farine tamisée avec la fécule  cuillerée après cuillerée et le zeste râpé. 
  • Battre les blancs en neige ferme, les incorporer à la pâte en 2 fois, la première servant à l’assouplir.
  • Continuer en mélangeant délicatement jusqu’à obtenir une pâte à la fois légère et ferme.
  • Verser la pâte dans un moule beurré et sucré (ou fariné).
  • Cuire environ 35 minutes.
  • Démouler dès la sortie du four sur une grille.

Déguster froid, le lendemain c'est encore meilleur avec un chocolat chaud, un thé ou une excellente confiture.

 

À propos de confitures je fais un signe à mes lecteurs et lectrices de la Haute-Marne ou de l'Aube... Un de mes lecteurs, cuisinier hors pair si j'en juge par les recettes qu'il a pu me confier s'est lancé dans une nouvelle activité.

Retraité, il est devnu "confiturier" et marchand ambulant.

Vous pouvez le retrouver sur les marchés de :

Brienne le château - Aube- un jeudi sur deux de 8h à 12 h


Wassy -Haute-Marne un jeudi sur deux de 8h à 12 h



Montier en Der -Haute-Marne vendredi de 8h à 12h 



Saint-Dizier Haute-Marne samedi de 7h à 12h


J'ai la chance d'avoir servie de "testeuse" ou goûteuse de confitures pour ce charmant lecteur. Les quelques pots qu'il m'a envoyés et qu'il vend (donne presque) à prix doux ont enchanté mes papilles.

À dire vrai, il m'est difficile de savoir celle que j'ai préférée : fraise-framboise, ananas-vanille-Cointreau ou banane-rhum. Mais ce n'est pas tout, il y a aussi kiwi-écorces d'oranges confites ou orange amère et poire-citron vert. Enfin, ça c'est pour les variétés que j'ai testées car je pense qu'au gré de ses achats, mon confiturier va encore faire des merveilles... je crois avoir entendu parler d'un pot de mangue-passion qui me fait saliver rien qu'en l'écrivant (ah, Pavlov, quand tu nous tient!).

 

Je ne peux donc, si vous êtes de la région, ou si d'aventure, vous passez par là que vous conseiller d'aller le retrouver sur les marchés où il tient "officine". C'est un grand bavard, il sera en plus ravi de parler cuisine avec vous. Je suis bien entendu à votre disposition pour de plus amples renseignements. 

Dessert Gâteau Sucré