Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au commencement, il y avait le sel !

Enfin quand je dis au commencement, c'est au néolithique, 7 à 8000 ans avant Jésus-Christ (un bail n'est-ce pas?)!

 

Et si certains doivent manger sans sel pour des raisons médicales, le sel nous est, dans la plupart des cas, indispensable.

Exhausteur de goût il jouit actuellement d'une mauvaise réputation sans doute car l'industrie alimentaire en a abusé.

Mais pour vous, qui comme moi cuisinez, ne vous privez pas de sa saveur.

Un peu de sel ne nuit pas mais révèle et relève ce que vous mangez.

 

C'est pour cette raison que lorsque j'ai été invitée à un atelier Cérébos, j'ai accepté avec plaisir.

Pour le sel d'abord et aussi pour la charmante Sonia Ezgulian qui animait cet atelier.

 

 Le deal au départ étant de cuisiner avec des enfants, on m'a proposé d'amener mes petits-enfants, mais entre mes petits- anglais qui ont classe tous les mercredis et mes petites toulousaines (qui ont classe aussi 3 mercredis matin sur 4), ce n'était pas simple.

Nous avons donc convenu que "j'adopterais" un des enfants présents. Et c'est ce que j'ai fait. Rose de "Rose & Cook" m'a "prêté" son fils.

 

Alors, recommençons par le commencement.

Arrivée à l'atelier Cirelli, rue Condorcet, mon regard est tout de suite  attiré par Sonia Ezgulian déjà au travail...

 

SONIA-EZGULIAN.jpg

 

... et aussi par les boîtes de sel Cérébos au travers des âges...

 

BOITES-CEREBOS.jpg

 

À une époque où le packaging ne préoccupait pas encore grand-monde, la boîte était beige et bleue (l'avant-dernière vers la fin) et je suis certaine qu'un certain nombre d'entre nous l'a connu cette boîte, en tout cas, moi oui!

 

Les autres, je m'en souviens très bien et la toute dernière qui n'est dans notre cuisine que depuis janvier est très chic, à vous de la découvrir en faisant vos courses. Vous pourrez constater à ce propos que chez Cérébos, on trouve du sel fin, de la fleur de sel, du gros sel et aussi un sel équilibré en boîte verte.

 

Mais revenons à l'atelier... une collation est servie. les enfants se jettent sur les mini-viennoiseries et les différentes choses mises à eur disposition pour découper, dessiner et colorier.

 

Sonia a tout prévu pour que les enfants cuisinent des choses ludiques... des boulettes de légumes divers un peu originales, du poulet-frites au ketchup , mais c'est le poulet qui a la forme des frites et le ketchup est fait à sa façon... mangue et Savora... trop bon et si facile.

Tout d'abord, lavage des mains et hop, les enfants débitent les mangues en dés, et ces dés vont dans le mixer avec le condiment et on ajuste l'assaisonnement en sel.

 

CIRELLI.jpg

 

On taille (les enfants taillent) le poulet en aiguillettes, ils le roulent dans un soupçon d'huile et un peu de sel... direction le

four.

 

ATELIER.jpg

 

Les purées de légumes sont transformées en boulettes et panées au sésame, aux noisettes etc...

Mon petit marmiton, déjà doué m'avoue qu'il n'aime pas le brocoli mais me promet de goûter quand même.

 

MAMITON.jpg

 

 

Et là, étape la plus importante, on passe au dessert: banane en coques aux épices variées et grain de sel... même moi qui n'aime pas les bananes, j'ai trouvé ça délicieux.

En prime, vous voyez le nouveau look de la boîte de fleur de sel... utilisée (la fleur de sel, pas la boîte!) de façon raisonnée sur les bananes épicées, ça a eu beaucoup de succès, chez les grands comme chez les petits.

J'ai promis à mes petites filles d'en refaire avec elles, ce sera l'occasion de vous les présenter.

 

Pour conclure cet atelier était très sympa (merci à Sébastien et aux organisatrices), bourdonnant un peu comme une ruche, il m'a donné une vague idée de ce que pourrait être la maison si j'avais deux ou trois fois plus de petits-enfants.

 

Et une petite dernière, 4 mains au travail....

 

MAINS.JPG

 

Crédit photos: David Leprince - Opha et Rose & cook.

Bavardages