Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pendant les quelques jours où mes petits-enfants ont été à la maison, j'ai cuisiné certaines choses qu'ils n'ont pas l'habitude de manger en Angleterre, comme du lapin par exemple (recette à venir)!
Les anglais ne mangent pas de lapin car c'est trop mignon, mais ils mangent de l'agneau pourtant! Bizarres ces Anglais, non?

Quoi qu'il en soit, Louis et Charlotte, mes petits anglais, aiment beaucoup le lapin... 
Naturellement, ils n'ont pas mangé que ça! Ils ont aussi mangé des boulettes de viande... quelle que soit la version de ces boulettes, au boeuf, au veau, au porc ou aux crevettes, ils en raffolent et je ne pense pas qu'ils viennent une seule fois sans tester une nouvelle déclinaison!
Cette fois-ci c'était porc-jambon, allégé par de la pulpe de courgettes et parfumé à la pâte de citron confit gingembre.
Cette pâte de chez Albert Menès  (je n'ai toujours pas d'action chez eux!) fait partie de mes "trésors" culinaires, parfumée, relevée, elle enchante beaucoup de plats comme celle au curry-gingembre que j'avais utilisée avec des crevettes et du lait de coco.
J'ai la chance de la trouver au rayon épicerie fine de mon supermarché à côté de quelques autres spécialités bien attirantesmais il doit bien y avoir un site!

BOULETTES DE PORC AU JAMBON, COURGETTES ET CITRON CONFIT ET GINGEMBRE



Facile
Préparation: 20 mn
Cuisson: 15-20 mn selon la taille des boulettes

Pour 4 personnes:
Pour les boulettes:
150 g de porc (échine par exemple)
3 tranches de jambon dégraissées
5 petites courgettes ou 2 moyennes
1 oeuf
1 càs de pâte citron confit-gingembre
1 càs bombée de farine
2 càs de parmesan
Sel et poivre
Pour la panure:
1 oeuf
QS de polenta fine
Mélange huile et beurre
Pour l'accompagnement:
Sauce tomate
Tomates poêlées

Hacher la viande et le jambon. Les mélanger en ajoutant, l'oeuf battu en omelette, le parmesan et la farine. Réserver.
Laver et parer les courgettes sans les éplucher. Les râper pas trop finement et les mélanger à la pâte de citron confit au gingembre. Ajuster l'assaisonnement en sel et poivre.
Si l'appareil semble un peu "mou" ajouter un peu de farine
Battre l'oeuf dans une assiette creuse. Mettre la polenta dans une autre.
Façonner des boulettes de la taille d'une très grosse noix, les passer dans l'oeuf puis dans la semoule (comme on fait avec de la chapelure).
Finition:
Porter le beurre et l'huile à feu assez vif et mettre les boulettes à dorer en les faisant régulièrement rouler sur elles-mêmes. Ajuster la puissance du feu pour qu'elles dorent en ayant le temps de cuire et réserver sur un papier absorbant avant de dresser les assiettes.
Cuire vivement des demi-tomates pour qu'elles grillent un peu  sans être trop cuites à l'intérieur.
Dressage:
Déposer une belle moitié de tomate, un trait de sauce et deux ou trois boulettes piquées d'un bâtonnet par personne. Décorer éventuellement d'une sommité de basilic et arroser d'un jus de citron.

Ces boulettes sont légères grâce à la pulpe de courgette râpée qui les rend très tendres et leur donne texture est un peu humide et très moelleuse.
Je les ai fait cuire dans un minimum de matière grasse et même sans les frire, la polenta leur apporte un croustillant incomparable.
Préparées en pensant surtout aux enfants qui quelquefois trouvent qu'on mange trop souvent des courgettes, j'en referai, c'est certain même pour nous les grands!

Imprimer la recette

Des boulettes, j'en fait donc souvent et il y en a ici un peu thaïes et aussi en version italo-marocaine
.

technorati tags:
Plat