Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors que beaucoup d'entre vous sont sur les routes,  moi, je suis à la maison et j'attends ma petite famille,. Je serai contente quand tout le monde sera là et quand ils auront vaincu les embouteillages!

Comme il y a beaucoup de gens en vacances et qu'il ne faisait pas chaud, les vacanciers se sont rabattus sur les magasins et faire les courses m'a pris beaucoup de temps. Repartant presque à zéro après l'arrivée du nouveau frigo,  il fallait faire des achats plus complets et, du coup, je n'ai pas eu  le loisir de cuisiner les poivrons que je viens d'acheter.

Ces poivrons qui attendaient mon bon vouloir et que je cuisinerai demain, m'ont rappelé une recette  réalisée au début de mon blog.
Trois ans déjà et pourtant, je pense qu'elle a bien vieilli. Si je devais la refaire aujourd'hui, je la servirais avec une petite tuile croustillante.

 CREME DE POIVRONS ORANGE ET  BAVAROIS A L’AIL


Facile
Préparation: 30 mn
Cuisson: 40 mn (20 + 20)

Pour 6 personnes :
Pour le bavarois :
2 têtes d'ail de Lautrec frais (ail rose)
1/2 l de lait
20 cl de crème fleurette
1 feuille de gélatine
Sel et poivre blanc (pour ne pas faire de tâches dans le blanc)
Pour le coulis :
6 gros poivrons orange
2 oignons nouveaux
1 cube de bouillon de volaille dégraissé
1 feuille de gélatine réhydratée
Sel, poivre et une toute petite pincée de piment d’Espelette

Le bavarois:
Eplucher les deux têtes d’ail et faire blanchir les gousses dans l’eau bouillante en changeant d’eau trois fois. A chaque fois, l’ébullition doit durer environ 1 minute. Jeter l'eau, couvrir avec le lait et faire cuire  à feu très doux jusqu’à ce que les gousses soient très tendres.
Eliminer le lait restant,  ajouter la crème, porter à ébullition et couper immédiatement le feu. Faire dissoudre la gélatine dans le liquide chaud en remuant avant de mixer jusqu'à l'obtention d' une crème bien lisse.
Saler et poivrer.
Verser dans un grand bol, laisser refroidir avant de réserver au réfrigérateur pour 2 heures minimum.
Le coulis:
Porter une  casserole d’eau (à laquelle on aura ajouté le cube de bouillon) à ébullition et mettre les poivrons lavés et épépinés à cuire. Lorsqu’ils sont bien tendres, les mixer avec environ ½ verre de liquide de cuisson.
Ajouter la crème fleurette, saler au goût,  poivrer et ajouter la pincée de piment d’Espelette. Laisser refroidir puis réserver au froid.
Mise en place:
Dans des coupelles ou des assiettes creuse, verser une louche de coulis puis ajouter une quenelle (ou une boule) de bavarois.

Vous devez obtenir une crème très lisse et très onctueuse. Si le mixer utilisé n’est pas assez puissant, passer ce coulis au chinois car il peut rester des petites peaux.
Si vous voulez présenter ce velouté en verrines, commencez par une couche de bavarois à l'ail,  la laisser prendre puis verser ensuite la couche orange des poivrons ( dans la proportion de deux tiers d’orange et un tiers de blanc).

J'ai eu beau essayer d'améliorer la photo d'origine en la taguant, elle est plus que bof...
Je ne vous ressers pas souvent mes plats du début, mais celui-là est bien de saison. Il peut se préparer le veille et est vraiment délicieux, n'hésitez pas.
Le bavarois d'ail est moins aérien qu'une mousse ou qu'un espuma mais il vaut vraiment la peine d'être goûté, d'ailleurs, on en fait jamais assezles convives en redemandent à chaque fois..

Nous sommes le 11 juillet, je vous rappelle que le 14 au soir, j'arrête de recevoir vos recettes de sablés, j'attends les retardataires... allez, un petit effort!


Cliquez sur l'image...

Imprimer la recette

Les soupes froides en entrée, vrais gaspachos ou non, c'est plus qu'agréable en été. Vous pouvez en trouver une autre ici avec des petits pois et une glace à l'oignon ou bien à la betterave et à la fraise.

technorati tags:


Entrée