Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce week-end est plus calme pour nous que celui de la semaine dernière... pas de rencontres, pas de bières, pas de Peket!
Les images sont toujours dans la tête et nous sommes prêts à recommencer très, très vite!

Je vais, maintenant que j'ai trié quelques photos, laisser la place aux images pour un tout petit aperçu qui ne pourra pas vous montrer à quel point nous avons été bien accueillis.


Luxueuses façades de la Grand Place de Bruxelles pour la 1 ère prise de contact.


Façade différente mais accueillante avant le premier rendez-vous avec Mark et sa femme, Apolina et son mari ainsi que  Marielle!


Où nous avons pu admirer ce genre de maison tellement typique.


Et ensuite toujours avec les mêmes, direction le temple de la gourmandise...



Vitrine et magasin incontournables avec des choses délicieuses dont des tuiles au galanga confit inoubliables et un accueil charmant que nous n'avons pas retrouvé chez Pierre Marcolini malheureusement  (ça, c'est pour le mouvement d'humeur).
Petit tour par la Galerie de la Reine où je me déleste de "quelques" euros au rayon cuisine de la librairie!

Après avoir marché en écarquillant les yeux et en bavardant, on a soif et faim, à Bruxelles, ça donne un endroit comme celui-là...



Où on nous sert des choses comme ça!


Mais, toujours vivants, on se sépare et nous nous  dirigeons chez Chef Philou à Liège (la meilleure table de la Province), en se donnant rendez-vous le lendemain au marché  de la Batte. Après avoir retrouvé FabienneRoland et sa femme ainsi qu'une lectrice Aline, nous déambulons au milieu des étals.
Au fil de la promenade nous  constatons que, contrairement à ce qu'on pourrait croire, la Belgique n'est pas qu'un plat pays... je suis restée (les autres aussi d'ailleurs!) au pied de cet escalier (sans funiculaire ) à admirer les courageux grimpeurs!


Aie, aie aie, les mollets!


Le long du marché de la Batte, en plus des poissons et des légumes, on peut découvrir une façade typique témoignage du patrimoine architectural de la ville.
Après avoir hanté une ou deux boutiques desquelles j'ai rapporté quelques trouvailles comme de la pâte de pistaches non sucrée,  de la farine de ces mêmes pistaches et du sirop de bourgeon de sapin qui sont venus alourdir le sac contenant les cadeaux nombreux que les amis belges nous ont offert: (entre autres choses)  chocolat au piment, huile de bergamotte et vinaigres étranges à tester très vite quand les spéculoos seront terminés!
Pour les bières qui nous ont été offertes, il a presque fallu louer un camion spécial et quand monsieur Mamina aura fini de les boire, il pourra peut-être offrir un coussin de ce genre à Mirabelle qui, au vu  de la photo,a manifesté un peu de jalousie et pourtant, ce n'est pas son genre!


Comfortable, n'est-ce pas le coussin à la bière?

Après une graaaaaande (tès grande)  halte à la Maison du Péket  où Anne et José nous ont rejoints et un petit resto, le soir, nous avons quitté Liège pour la campagne fleurie de Fabienne qui nous a fait faire une magnifique balade dans la vallée avec une petite pause à Namur , petite ville au charme bien réel.


Notre dernier séjour en Belgique remontait à une quinzaine d'années, il s'écoulera beaucoup moins de temps avant que nous  n'y retournions.

L'accueil a été formidable, nous irons voir si c'est aussi bien la prochaine fois (!!??!)... mais rassurez-vous, je n'ai aucun doute là-dessus.Merci encore à tous nos amis.

Bonne journée, à demain pour une recette toute fraîche.






Bavardages