Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je dois vous dire que mon message hier a provoqué un énorme afflux d'inscriptions à ma newsletter et il va vraiment falloir que je réfléchisse très sérieusement à récompenser le 300 ème inscrit, dans quelques jours, une semaine, 10 jours peut-être? Nous verrons bien.

Un paquet ça fait toujours plaisir et la semaine dernière, j'ai été particulièrement gâtée de ce côté-là... une adorable blogueuse, Diane (et Nono) de "Drôle 2 bouffe" dont j'avais fait la connaissance à Soissons m'a envoyé des oeufs de cabillaud... je vous en reparlerai bientôt et le même jour, j'ai aussi reçu une enveloppe particulièrement parfumée... Carole d'"Alter Gusto" est allée dans la garrigue autour de Marseille et m'a cueilli des herbes sauvages et entre autres du romarin qui je peux vous l'assurer ne sent pas du tout la même chose que celui qui pousse chez moi... pourtant, le mien aussi c'en est du vrai... mais bon, celui du sud, c' est  autre chose!
Alors dans la série, je fais de jolies assiettes pour mes petites filles, voilà un risotto. Ce n'est pas franchement original mais encore servi à l'assiette ce qui leur fait à chaque fois pousser quelques "Ohhh" de plaisir.

RISOTTO AU ROMARIN, COQUES ET JAMBON SEC



Facile
Préparation: 10 mn si les coques sont cuites
Cuisson: 20 mn

Pour 6 personnes:
300 g de riz arborio ou carnaroli
1 kg de coques cuites et enlevées de leurs coquilles
1,250 l de jus de cuisson des coques complété avec de l'eau
Une tranche épaisse de jambon sec coupé en petits cubes
50 g de beurre
3 échalotes émincées finement
3 brins de romarin frais
1 càs d'huile d'olive
60 g de parmesan
Sel et poivre


A feu moyen, chauffer l'huile d'olive et faire revenir les échalotes jusqu'à ce qu'elles soient transparentes. Ajouter le riz et le remuer pour qu'il soit bien enrobé et brillant.
Verser alors une louche de bouillon maintenu chaud et selon la technique classique du risotto, dès qu'il est absorbé, ajouter une louche de plus et ainsi de suite. Au bout de 18 à 20 mn, le riz est "al dente", il est crémeux . II reste environ 1 verre de bouillon non utilisé. Couper le feu. Rectifier l'assaisonnement si besoin et mettre les branches de romarin, rallumer le feu et laisser mijoter avec le bouillon restant très doucement pendant encore 5 à 6 mn.

Le risotto doit être naturellement très crémeux, incorporer alors le beurre, le parmesan et les dés de jambon, remuer avant d'ajouter délicatement les coques. Servir aussitôt dans des assiettes creuses ou à l'aide d'un emporte-pièce.


Je rajoute souvent des copeaux de parmesan frais sur mes risotti mais cette fois, j'ai privilégié le goût délicat des coques et me suis contentée d'un peu de parmesan râpé en plus pour pour décorer l'assiette.



Imprimer la recette

Des risotti, il y en a de toutes sortes aussi bien dans mes entrées que dans mes plats, allez les voir dans les différents  index en cliquant sur les petites photos.
Plat