Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lorsque j'ai reçu les oranges amères de Natalia, comme je vous l'ai dit... je n'avais plus qu'à...


Et pourtant, je ne suis pas une grande "confiturière", car, même si vous ne l'avez pas remarqué, je n'ai publié qu'une seule recette de "confiture" sur mon blog et encore, c'est celle de la gelée de groseilles sans cuisson de ma grand mère!

Mais, s'il n'y pas d'autres recettes de confiture, ce n'est pas sans raison.

N'ayant ni jardin, ni verger dans mon entourage, je trouve souvent les fruits très chers pour me lancer dans la confiture et d'autre part étant allergique aux piqûres de guêpes, je fuis la cuisson des confitures et des compotes estivales comme la peste.

Ces charmantes petites bêtes m'aiment beaucoup alors que je  les déteste et je sais qu'elles arrivent du fin fond de la campagne dès que vous faites cuire le moindre morceau de viande ou que la bassine à confiture est sur le gaz.

Cela me met dans un état quasi hystérique et tous les bons conseils qu'on peut me donner ne servent à rien. Cette peur est incontrôlable... donc, vous l'avez compris, j'évite tout ce qui peut provoquer l'assaut des guêpes.

mais en hiver pas de problème, le chaudron peut chauffer, les guêpes ont froid alors, à moi la marmelade d'oranges amères grâce à Natalia... moi aussi, je mets ainsi "du chant dans mes casseroles".


La marmelade de Natalia avait l'air parfaite, mais ayant à ma portée un livre hérité de la bibliothèque culinaire de mon beau-père, j'ai copié (en diminuant le sucre) cette recette de la maison Hédiard... et le résultat a été parfait.


MARMELADE D'ORANGES AMERES


Facile
Préparation : 20 mn
Cuisson : 37 mn (25 + 12)
Repos : 12h minimum
 

Pour 3 pots (taille confiture Bonne Maman):
1 kg d'oranges amères
80 cl d'eau (minérale si elle n'est pas bonne chez vous!)
1 kg de sucre cristallisé
Le jus d'un citron



Laver les oranges à l'eau chaude et les essuyer.

Découper les fruits en lamelles très fines en commençant par le côté opposé au pédoncule. Jeter les pépins et la partie cotonneuse qui se trouve au milieu des fruits, mais, veiller à bien recueillir tout le jus qui coule.

Dans une bassine à confiture ou une cocotte à fond large, déposer les fruits émincés puis le couvrir avec l'eau. Les blanchir à feu vif pendant 25 mn. Ajouter le sucre et le jus recueilli puis, toujours à feu très vif, continuer la cuisson pendant 12 mn. Remuer régulièrement à la cuillère en bois pour éviter que la confiture attache.

Couper le feu, écume à l'aide d'une cuillère à soupe et ajouter le jus de citron filtré. Remuer encore et verser la marmelade dans des pots lavés et ébouillantés et séchés. Mettre les couvercles ou du papier cellophane et attendre quelques jours avant de déguster...




Je n'ai patienté  que 3  jours, la marmelade était délicieuse et c'est tout le soleil qui nous fait un peu défaut dans ce confiturier, non?


Je vous souhaite un bon, très bon dimanche même, à demain.



Imprimer la recette


Pour une fois pas d'autre recette, sauf celle citée plus haut! Mais n'oubliez pas le petit gâteau à la confiture de l'autre jour....







Dessert