Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’adorable Anna du blog « Mes mets et moi » me transmet le questionnaire des cinq vérités… c’est gentil de sa part, mais c’est un peu un piège. Elle me l’offre en disant si j’en ai envie et si j’en ai le temps. L’envie, ça va, le temps, je le prends.
D’abord, ne savez-vous pas tout, ou presque, sur moi, car depuis que j’ai commencé ce blog, je vous ai déjà raconté pas mal de choses.
Mes amis lointains qui me lisent, disent qu’ils savent mieux ce que je suis, et ce que j'aime maintenant. Plus, disent-ils, que lorsqu’on se téléphonait de temps en temps. Ils savent si j’ai des invités, si j’ai fait un gâteau ou si je suis partie en vacances ou en week-end.
Alors que vous dire de plus ? Allez j’y vais, tant pis si vous êtes déçus car ce ne sont que des choses sans importance…

-Je suis petite, petite, 1m52 sous la toise ! Mais, ça ne m’a jamais dérangée. Bon, je ne suis pas tout à fait comme ça, mais quand même!

-Mon sac à main est un objet important pour moi dans lequel je ne retrouve jamais rien et surtout pas mes clefs ! Ni celles de la voiture, ni celle de la maison, ce qui agace Monsieur Mamina au plus haut point.

Fourre tout!

Quand je cuisine je ne suis pas toujours de bonne humeur, voire même râleuse… et comme je cuisine souvent, je ne vous fais pas de dessin, ou plutôt, si.

Fureur noire... quand les casseroles ne m'obéissent pas!

Au début de mon blog, je n’aurais jamais imaginé y passer autant de temps, ni y prendre autant de plaisir. Pas un instant non plus je n’aurais imaginé parler un peu de tout et de rien comme je le fais maintenant. J’étais plus rigide, intimidée sans doute par cette grande communauté où je glissais un pied. Je suis étonnée et heureusement surprise des amitiés qui se tissent à travers ce blog. Il y a des affinités immédiates et des complicités très enrichissantes.
Il y a un peu plus d'un an, j'ignorais presque totalement ce que c'était qu'un ordinateur, j'ai bien changé.

Je vais maintenant vous révéler des secrets de la plus haute importance… je suis une cinglée de livres de cuisine, encouragée dans mon vice par l’homme de la maison, je ne sais plus où les ranger et je n’ose même pas les compter. Il y en a plus de 100, ou même de 200.

Voilà, vous savez tout ou presque. Je passe le « bébé » à une amie très chère, Miss Diane des « Carnets de miss Diane » là-bas au Canada, à Clairechen  de « Marmite d’un p’tit point » que j’adore  et qui nous parle si bien de Dusseldorf. Si Gracianne avec son « Dimanche à la campagne » a le temps, elle peut aussi s’y coller, ça me fera plaisir et puis, vous ne croyez pas que je vais l’oublier, mais notre marin préféré, Patrick CDM pourrait bien, s’il le désire, nous révéler des détails que nous ne connaissons pas.

Je n’oblige personne, mais j’aimerais bien.

A tout à l'heure, je reviens avec mon gâteau des rois.

Jeu