Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A l'invitation de Leloo de QUOIQUE, je me trouve un peu prise au piège car une partie de mes souvenirs culinaires remonte à loin maintenant et quelquefois, certaines choses se bousculent un peu dans ma tête. Des ratages, il y en a eu de nombreux, des réussites aussi, heureusement, mais finalement, essayer de mettre ça en ordre est assez rigolo. Ce questionnaire étant pour la Saint Valentin, il faut y répondre assez rapidement sinon ce ne sera plus d'actualité

Pour ce questionnaire spécial Saint Valentin, j'ai piqué un plat chez ma meilleure amie.

1) Quels sont les 2 ingrédients que vous adorez associer en cuisine ?
Au fil des jours, des questionnaires et des recettes, je pense que vous savez que chez moi, la coquille Saint Jacques est un incontournable. Je pourrais la cuisiner pratiquement tous les jours et avoir une idée différente... il faut que je me retienne! L'autre chose que je lui associe le plus souvent est la courgette qui peut être traitée de bien des façons...

2) Quels sont les deux blogs que vous préférez déguster en ce moment ?
Le choix est cornélien, il y a tellement de blogs que j'aime. Pour les plus nouveaux  j'ai eu un coup de cœur pour Paola du blog "Ma toscane" et dans les classiques je me régale avec Anaïk du "Confit c'est pas gras". Mais, vous savez bien que ce choix n'est pas exhaustif.

3) Quels sont en cuisine, vos deux plus grands ratages mémorables ?
Le premier ratage m'a laissé un tel souvenir que j'ai mis des années à refaire une cuisson en croûte de sel. J'avais fait un bar, sans m'apercevoir que le thermostat de mon four était "mort". La cuisson a eu l'air de se dérouler normalement, mais au moment du service, impossible de casser la croûte et quand nous y sommes enfin parvenus le poisson était tellement salé qu'il est directement allé à la poubelle!
Le deuxième ratage était avec des coquilles Saint Jacques accompagnées d'une purée d'ail et d'une polenta crémeuse. Pour une raison que j'ai oubliée, j'ai posé la casserole de purée d'ail dans l'évier et j'ai mis l'eau à couler… la purée a été instantanément noyée. Il n'y avait plus que la polenta à servir avec les SJ. C'était un peu fade et sans intérêt. C'était la première fois que mes invités venaient dîner à la maison… j'étais plus que désolée! Mais en fait, on a bien ri, ils sont revenus depuis et je me suis un peu rattrappée.

4) Quels sont en cuisine, vos deux plus grandes réussites admirables ?
La plus mémorable était un travail collectif, nous allions à un Réveillon où nous étions très nombreux et nous avons préparé un magnifique et immense pièce montée. Quand Lorette de "La table de L" a fait (seule, elle, quel boulot) sa pyramide de macarons, j'ai repensé à cette immense pièce montée pour laquelle il avait fallu faire le cône une quantité invraisemblable de choux, de crème pâtissière  et de caramel.
Autrement, dans un registre plus récent, il y a eu mes macarons réussis, grâce à Mercotte et à ses explications parfaites.

5) Quels sont les 2 ingrédients les plus fous que vous ayez associés dans une recette ?
Je ne suis pas sûre d'avoir un grain de folie quand je cuisine, mais la première fois, il y a longtemps, que j'ai associé du foie gras maison avec des figues et des épices (c'est maintenant tellement classique!) m'avait semblé le comble de l'excentricité.

6) Quels sont les deux menus les plus délicats que vous ayez concocté pour votre amoureux(se)?
Pour être tout à fait honnête, je suis d'une génération où on ne fêtait pas vraiment la Saint Valentin (ce qui ne nous empêche pas d'être mariés depuis plus de 38 ans maintenant), mais, il y a plus de 20 ans, après être allés déjeuner à Roanne chez Troigros avec un couple d'amis, je les ai invités quelques mois après en refaisant, à l'identique, le menu des Troisgros. Pour cela, nous avions été à Rungis à 3 heures du matin pour avoir toutes les denrées que je ne pouvais pas trouver sur place.
Pour un autre menu très élaboré, mais ce n'était pas non plus la Saint Valentin mais, pour les 94 ans de ma mère au mois de mars l'année dernière j'avais réuni beaucoup de monde et mis vraiment les petits plats dans les grands… Sans être prétentieuse je crois que c'est un grand souvenir pour tous. C'est d'ailleurs un souvenir d'autant plus marquant que c'est Le jour où il a beaucoup neigé et que tous mes invités ont du affronter une route épouvantable.

7) Quels deux cadeaux culinaires aimeriez-vous éventuellement (si vous êtes trop jeune pour les diamants ou s'il n'y en a plus en magasin) recevoir pour la Saint Valentin ?
Des cadeaux culinaires? Il y a belle lurette que je refuse les casseroles ou le mixer… mais une truffe blanche venant directement d'Alba serait accueillie avec plaisir.
Autrement, comme je suis déjà couverte de bijoux (!!!!), j'opterais pour un dîner dans un grand restaurant, il n'y a que l'embarras du choix!

Mais, un petit bijou, ce ne serait pas si mal quand même. L'appel est lancé, sera-t-il entendu?

8) Si votre amoureux(se) vous offrait un billet départ-immédiat-pour-un-voyage-de-rêve le 14 février, quelles sont les deux destinations qui vous plairaient sans aucun doute ?
Deux destinations en Italie (je suis raisonnable, ce n'est pas trop loin), tout d'abord Florence que je connais comme ma poche mais dont je ne me lasse jamais et puis aussi les Pouilles que je ne connais pas.

Trulli dans les Pouilles

9) Quels sont les deux restaurants où il vous plairait le plus d'aller le soir de la Saint Valentin ?
Peut-être ceux qui sont un peu dans mes projets actuels: Davis Zuddas à côté de Dijon (PRENOIS) et aussi Thierry Marx qu'on n'a pas besoin de présenter.

10) Quels sont les deux blogs (l'un culinaire et l'autre pas) que vous avez découvert dernièrement et que vous nous offrez de parcourir pour la Saint Valentin?
Je me répète mais "Ma Toscane" est mon dernier coup de cœur culinaire et puis, grâce à Anne de Papilles, j'ai ouvert la page de "La méchante" et j'adore…

Voilà, j'ai fait le tour des questions, c'était amusant mais pas si simple.
Qui voudra bien partager ses expériences à 2 avec nous? Loulou de "Loulou dans sa cuisine", Elvira de "Tasca da Elvira", Valérie des " Notes bleues d'une gourmande" et aussi Laurent d'"Epicurien B" s'ils le désirent.


Jeu