Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a quelques jours, Nathalie du blog "Saveurs Passions" m'invitait à répondre à son questionnaire sur le vin.
Je suis née dans une famille où on était gourmand et gourmet, mais où le vin n'occupait pas réellement de place sur la table. J'ai beaucoup appris depuis que je suis mariée et je pense que je n'ai pas fini d'apprendre!
Il y a juste un petit problème. Alors que j'ai une mémoire gustative extrêmement affûtée pour me souvenir  de saveurs très diverses que je mange, j'ai beaucoup plus de mal avec le vin. Je sais dire si j'en ai déjà bu. Ce que je sais surtout c'est si j'aime ou si je n'aime pas.
Pour retrouver le cépage... je peine. Mais tout n'est pas perdu, quand c'est dans mon verre,et que je le vois,  je peux sans me tromper vous dire si c'est du blanc ou du rouge!

Pour illustrer cette page, parce que c'est un peu triste sans image, pas de verre, pas de bouteille, juste quelques fleurs de camélia, tombées à cause du vent et de la pluie mais très belles tout de même.

LE VIN A-T-IL UN SEXE ?

Selon vous, le vin est-il féminin ou masculin? (Et vous?)
Je ne me suis jamais réellement posé la question, mais en y réfléchissant un peu je pense que les Bordeaux sont plus masculins que les Bourgognes (il paraît que j'ai tort, tant pis!). Je trouve les Bourgognes plus sensuels et sans l'amertume que les Bordeaux me laissent souvent en bouche. Mon mari pense que le vin est masculin. Au féminin on dit vinasse ! Honte à lui (mais, bien sûr, c'est pour faire une astuce vaseuse).

Etes-vous plutôt vin rouge, blanc ou rosé ?
Blanc ou rouge, je les aime tous les deux, s'ils sont bons… rosé, "le fameux vin qui va avec tout", non merci!

Etes-vous plutôt Champagne blanc ou rosé ?
Les champagnes blanc de blanc avec une attirance certaine pour ceux qui tout en étant du Champagne ont un goût de vin et des bulles très fines. Celui d'Anselme Selosse me convient parfaitement.

Quelle est votre "première fois" ?
La toute, toute première fois, je ne sais plus. Peut-être l'horrible pîquette que mon grand père savoyard faisait, je devais donc être très jeune. Plus tard, j'ai commencé par aimer les Bordeaux liquoreux, ce qui n'est plus le cas actuellement, bien au contraire .

Votre meilleur souvenir "émotionnel" avec un vin ?
Un Bourgogne (Gevrey Chambertin) de 1929, trouvé dans la cave d'un viel oncle de mon mari après sa mort. Le vin s'était un peu évaporé mais il était fabuleux. Nous l'avons ouvert sans y croire, mais, sachant l'année exceptionnelle, il fallait essayer. Heureusement que nous l'avons fait, ça a été un grand moment.

Votre meilleure association mets/vin ?
Un Saumur blanc de chez Nady Foucault, Brézé 2001 avec des huîtres plates. Fantastique.

Votre prochaine dégustation (prévue ou fantasmée) ?
Pas de fantasme, grâce à des amis, vignerons ou non, je peux souvent goûter des choses formidables, alors, je ne fantasme pas.

Qui choisit le vin dans votre foyer et qui "gère" la cave ?
Mon mari. Il achète, il gère. C'est SON boulot… chacun ses compétences! Il lave et essuie aussi très bien les verres.

Combien de vins avez-vous en cave ?
C'est comme les livres de cuisine, un certain nombre, plus que de livres de cuisine, heureusement, mais peut-être moins que de livres tout court. De toutes façons, vous n'aurez pas mon adresse!

Question subsidiaire :
Comment initieriez-vous un "jeune" au vin ?
Je laisse ce "travail" à mon mari. Il a parfaitement réussi avec un de mes gendres qui n'y connaissait rien en vin lorsqu'il est venu chez nous la première fois. Je me demande, parfois maintenant, si l'élève n'a pas dépassé le maître!

Je passe ce questionnaire à Anne de "Papilles", à Sophie de "Dans la cuisine de Sophie" et aussi à "Cucina", je suis sûre que Guili Guili se fera un plaisir d'y répondre.... et puis, allons un peu en Suisse chez les hommes, Claude-Olivier de "1001 recettes" voudra peut-être s'y coller.

Bon dimanche, à tout à l'heure avec mon pain....

Jeu