Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a une dizaine de jours, Chef Damien avait enfermé quelques quarante blogueurs (dont je faisais partie) consentants et heureux dans sa prison du lycée hôtelier de Soissons.

Le week-end qui vient de s'achever a été bien différent... pas de casseroles pour Mamina, mais le bonheur de se glisser les pieds sous la table d'un chef ami Jacky Dallais, tourangeau et talentueux cuisinier que j'adore et dont je vous ai déjà parlé.

Avant de passer à table, nous avons fait un petit tour chez un excellent vigneron pour goûter quelques bons flacons, avec modération bien sûr!

Vincent Carême

Chez Vincent Carême, on arrive dans une petite cour, on  franchit le seuil d'une bien belle porte qui nous mène dans une cave plutôt sympathique surtout quand c'est Madame Carême, charmante et aussi souriante que son mari, qui nous accueille.



Nous sommes au coeur de l'appellation Vouvray et on commence justement par un pétillant, Cuvée ancestrale 2006, une explosion de saveurs en bouche .
Nous continuons par un Tendre (pour les non initiés, vin contenant un peu de sucre résiduel) et nous terminons par une bouteille de Clos, cuvée marquée par la finesse, la minéralité et la fraîcheur. Ces deux derniers étaient de 2006 aussi.

Le conducteur n'a pas bu et nous a ensuite mené à bon port à La Promenade au Petit Pressigny où  Jacky nous attend, prêt à nous gâter, comme à chaque fois.

Jacky Dallais

Des amuses-bouche au dessert, je reviens chaque fois avec de nouvelles idées tant  sa cuisine est généreuse, inspirante et le plus souvent adaptable!
Si je trouve des oursins, vous aurez bientôt une recette d'oursins au sabayon et à la truffe...inouï, le bonheur absolu. Mais je ne vous dirai rien pour aujourd'hui  de l'émulsion d'huile de noix aux haricots cocos et jus de persil... ou du pigeon au foie gras poêlé, non,  je ne vous dirai rien avant d' avoir essayé d'en percer les mystères.

Je laisserai au chef l'entière responsabilité du millefeuille de parmesan au biscuit cacaoté et café... une merveille étonnante qui ne me semble pas du tout à ma portée et pourtant, j'aurai aimé la partager avec vous!


Millefeuille au parmesan


Nous avons repris la route après avoir dormi dans une chambre d'hôte, le soleil voulait percer la brume...



Les week-end se suivent et ne se ressemblent pas mais les deux ont chacun eu leurs charmes...

A tout à l'heure peut-être pour une petite recette... ou si la "flemme" est trop aiguë, à demain.




Bavardages