Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je ne sais pas maintenant si ma vision d'Aurillac sera bien nouvelle car d'autres auront publié avant moi.

Mais, je dois vous dire que ce week-end, qui a été enchanteur à tous points de vue m'a donné des ailes et qu'il ne s'est pas tout à fait arrêté à dimanche.

Mais, commençons donc par le début…

Vendredi matin, le chauffeur Patrick  arrive comme promis (il est donc ma première découverte en chair et en os), il boit un café, et mange…devinez quoi: un morceau d'Epoisses!
Et nous voilà partis… enfin presque, puisque je sors, tire la porte pour la fermer… me tords la cheville, m'étale de tout mon long, coince le porte-clé dans la porte qui se bloque… Il faut un bon quart d'heure pour régler l'incident mais cette fois-ci, la route est à nous!

Arrivée à Aurillac vers quatorze heures et, après avoir déposé les bagages à l'hôtel nous filons à l'assaut des autres blogueurs et des organisateurs.

Mathilde, adorable, nous accueille, tandis qu'Adèle et Dorian sont déjà à pied d'œuvre sur le podium-cuisine.

Et là, c'est la découverte de tout le monde… et du monde, il y en a.
Je ne connaissais que Lilo ma compatriote du Cher.

Tout d'un coup, il y a foule. Je vous les cite pêle-mêle pour ne pas faire de jaloux: Ninnie de "Mitaine écarlate", Marion d'"Il en faut peu pour être heureux", Irisa de "Cuisine et couleurs" ainsi que Véro de "Cuisine métisse" (qui venait justement à Aurillac pour un mariage ce week-end, elle a du le faire exprès!). Et puis, bien sûr Marie la femme de Dorian et Tit de "Num num birdy" et son adorable épouse, Patrick Chazallet et sa femme Ségolène si vivante et si intéressante, plus tard, il y aura Virginie des "Gourmadises des petites blogueuses" et sa puce Lucie, Emilie d'"Un ptit creu" et Cécile de "Toques toques" , Béatrice de "Croc en bouche", ainsi que Dominique de "Cuisine plurielle"… et puis encore Eric Roux… Plus tard on verra arriver Lavande de "Ligne et papilles" et aussi Hélène de "Mademoiselle Charlotte", je suis sûre que j'en oublie. Si c'est le cas, ils ont le droit de m'en vouloir et de me le faire savoir!

J'aperçois enfin le tout jeune et très charmant Benjamin Piccoli, organisateur de cette belle manifestation que je remercie encore pour tout.

Toutes ces rencontres sont encore mieux que tout ce que je pouvais imaginer, il n'y a pas de déception, aucune. Il ne pouvait d'ailleurs pas en avoir car même si nous sommes tous très différents, nous sommes tous animés par une même passion: la cuisine, le goût, le bon et le beau!

Alors, voilà, pour tout vous dire, entre les démonstrations de cuisine, les ateliers du goût animés par des chefs, la découverte des accords parfaits des vins, cidre ou autre liqueur de safran choisis par P. Chazallet, les ballades au milieu des stands regorgeant de belles marchandises de partout, les bavardages (quoi? comment? je suis   bavarde volubile? mais tout le monde sait bien que j'ai des origines italiennes)…eh bien, on n'a pas le temps de s'ennuyer ni même de trop penser au "duel" qui se pointe pour le samedi en fin de matinée.
L'angoisse avouée est toujours omniprésente, mais on fait comme si elle avait disparu!
Et quand il est 11h30, le samedi, le duel qui n'en est pas vraiment un passe lui aussi très vite… je suis un peu cachée par un plan de travail presque aussi haut que moi (non, j'en rajoute à peine!), et ce n'est peut-être pas plus mal!

Après, je profite de tout avec beaucoup plus de sérénité, je participe à mon deuxième atelier du goût et je parle encore et encore avec tout le monde y compris avec nos lecteurs qui se sont déplacés et qui viennent nous voir.

Le dimanche, j'ai la chance de faire connaissance de "Kisine et archi", régionale de l'étape. Une bien agréable personne et encore une bien agréable rencontre.

A toutes ces rencontres "bloguestes", s'ajoutent celles faites avec de lectrices fidèles, qui bien qu'étant des anonymes m'ont aussi apporté un plaisir tout aussi agréable qu'inattendu!

Je vais me répéter et vous dire que c'était vraiment bien à tous points de vue… que vous devez venir l'année prochaine pour que cette manifestation dure longtemps et encore longtemps grâce à ceux qui l'ont imaginée et créée et grâce aussi aux visiteurs qui la feront vivre.

Des photos vous en trouverez sur les autres blogs... moi, franchement, je n'ai pas assuré mais je peux quand même juste vous faire un peu envie avec cette cuillère de girolles et jus d'abricot.

Et aussi, cette verrine que je vais essayer de vous refaire assez vite sans vous révéler d'abord de quoi elle était composée, mais en vous assurant seulement que  c'était un pur délice de chocolat et de fruits.

Le départ dimanche est arrivé trop rapidement, mais, bon, malheureusemant, toutes les bonnes choses ont une fin.

Hier lundi, en route pour Orly comme prévu pour aller chercher mon petit fils, ayant prévu un créneau horaire confortable, j'ai fait un petit détour par la rue Montmartre… vous savez cette rue où se trouve la Librairie gourmande.

Une nouvelle rencontre avec une autre blogueuse dans un magasin qui vaut plus que le détour, aussi bien pour sa propriétaire, que pour ce qu'il y a dedans!
J'ai "dévalisé" le magasin, mais, il reste quand même quelques livres… vous pouvez y aller, l'accueil y est autrement plus chaleureux qu'à la Fnac!
Et Débo n'est pas une marchande de livres, c'est une libraire… et ça, ça fait toute le différence!

Quand je vous dis que j'ai des ailes et que plus rien ne pourra m'arrêter! Je connais quelques blogueuses parisiennes qui risquent de me voir débarquer dans leurs carnets de gourmands où aussi dans leur cuisine... elles se reconnaîtront!

Je ne répondrai encore pas à tout le monde aujourd'hui, je n'ai pas fait les liens je vais essayer de les rajouter au fur et à mesure de la journée et le sablé promis arrivera aussi dans la journée ou demain au plus tard!

Bavardages