Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après m'être affichée, presque en silence ce matin, et sans aucune honte, je vous propose mon deuxième bavardage de la journée… c'est normal puisque je suis une grande bavarde!

Je veux juste montrer à Manue des "P'tits frichtis de Manue",mon "coin café" puisqu'elle a eu la gentillesse de me le demander.
C'est une machine Nespresso (je n'ai pas d'actions chez eux!) posée sur mon plan de travail, toujours à portée de main, souvent allumée car je suis un peu accro à mon café… il doit être "court", bien serré, "ristretto" comme disent les italiens.
J'adore ça. Voilà, Manue, tu en sais un peu plus.

Et maintenant, pour être un peu plus diserte sur le stage photo de vendredi chez Isabelle Rozenbaum de "l'oreille culinaire", je peux vous dire que je vais essayer de mettre ses conseils en application.

Pour ce stage, notre "maître" nous a accueillis dans son appartement-atelier et ça a été un plaisir de découvrir ou de redécouvrir les autres participants.

Il y avait l'adorable Karen de "Chez Myrtille" qui avait apporté des rougets en escabèche d'agrumes et de carottes comme vous pouvez le voir sur la photo.

Les rougets de Karen-Myrtille

Une charmante Italienne, Beatrice, qui s'occupe du commerce équitable nous a fait un gratin étonnant à base d'oignons, de riz, de courgettes, de pommes de terre et de parmesan. Et aussi étonnés que vous soyez par le mariage riz-pommes de terre, c'était excellent. Un plat simple, rustique et goûteux!

Le gratin de Beatrice

Julien, dit Julot les pinceaux le seul homme de la bande, est arrivé les bras chargé de pains et de douceurs de chez Eric Kayser et aussi d'une baguette de la rue Monge. Aucune déception, tout, absolument tout  était bon. Sur son site "Analyste" vous ne serez pas déçus non plus!

Le pain d'Eric Kayser

Il y avait aussi une non blogueuse avec ses tartes aux pommes. Elle a entrepris de garder la mémoire familiale car sa mère, ancienne institutrice qui a la maladie d'Alzheimer a une belle écriture. Elle lui fait donc recopier les recettes de leur famille sur un cahier, qu'elle aimerait aussi illustrer de photos.
C'est un très beau projet, très ambitieux et nous avons tous admiré le courage, la détermination et aussi la sensibilité de Monique.

La tarte aux pommes de Monique

Et puis, enfin, il y avait  Sophie Brissaud, de chez "P'tit pois". Je l'avais déjà rencontrée à Aurillac. C'était bien agréable de retrouver une pro qui nous a apporté une belle salade de fruits parée de couleurs mi-estivales, mi automnales (pêches-figues et cerises amarena), que je ne peux pas vous montrer car ma photo était complètement  ratée... floue de chez floue...

Venant par le train, j'avais presque les mains vides… je n'avais que des cookies sablés dans lesquels, si je n'avais pas oublié les pralines roses, j'avais par contre oublié le chocolat blanc! En plus, ils étaient un peu cassés à l'arrivée. Je me rattraperai la prochaine fois, car j'espère bien qu'il y aura une prochaine fois.

Bonne fin de dimanche à tout le monde.

Bavardages