Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De nombreuses images détournées ont circulé ces derniers temps en pastichant les célèbres Martine. Ces charmants livres pour enfants ont été raillés avec succès. Vous n'avez pas le droit de détourner le titre de mon billet, le pasticheur fou m'a déjà attaquée, vous ne pourrez pas l'égaler, alors, laissez tomber, mais allez voir son fond de frigo de cette semaine, pas mal non plus!

ll y a quelques jours, avant de partir pour le Portugal, j'ai passé une journée à Paris.

Non, la dernière fois, ce n'était déjà plus comme ça...

C'est un plaisir qui m'arrivait trop rarement ces dernières années pour de multiples raisons, mais voilà que je retrouve une certaine liberté et, croyez-moi, je l'apprécie pleinement.

Ma belle sœur préférée (tant pis pour les autres) m'offre toujours le gîte et le couvert… je peux faire quelques courses et aussi faire de belles rencontres avec les ami(e)s des blogs ou pas!
Ce n'est donc que du bonheur.

Parmi les courses prévues la semaine dernière, il y avait G. Detou et aussi (je devrais dire surtout), l'Épicerie de Bruno, dans la même rue.

http://www.lepiceriedebruno.com/

Il y avait tellement longtemps que je voulais aller chez Bruno… à chaque fois que j'avais essayé, je trouvais une porte close et aucune indication quant aux jours ou heures d'ouverture… j'avais fini par penser que ce monsieur avait fermé boutique ou même qu'il était mort!
Eh bien non, heureusement, pas du tout… il est bien vivant, pendant que j'essayais en vain d'aller lui rendre visite, il était loin, par monts et par vaux, au bout du monde.

Il parcourait notre vaste terre pour la bonne cause puisqu'il était en quête des épices. Les meilleures et les plus  rares aussi! Pour moi, enfin non, pour vous aussi.

Cette fois-ci, grâce à Brigitte, qui avait délaissé quelques temps son "Café créole", et qui était encore à Paris pour quelques jours, j'ai enfin vu Bruno et son épicerie.

Discuter avec lui a été un plaisir que je renouvellerai. Il est charmant, disponible et compétent, que demander de plus?
Ah si, je sais, qu'il ouvre une boutique près de chez moi… à Bourges. Allez, ne rêvons pas.

Il a sa boutique en ligne et puis, je vous l'ai dit, je vais retourner le voir. J'aurai un prétexte pour être parisienne, s'il m'en faut un, une fois de plus..
Je suis naturellement repartie avec quelques sachets pour mes amies portugaises, mais, j'en avais pour moi aussi.

J'ai, entre autres choses, acheté du poivre rouge du Kérala, fabuleux, je vous en reparlerai.

J'ai bien entendu aussi craqué pour son livre "Epices" qui est magnifique. Si vous le voyez, n'hésitez pas… vous voyagerez visuellement et gustativement sans bouger de chez vous.

Pour aller sur son site vous trouverez bientôt son logo dans ma colonne de droite, il vous suffira de cliquer dessus.
Là, vous saurez tout sur son épicerie et sur les horaires d'ouverture. La boutique et le monsieur valent largement une visite et même plusieurs.

Je vous souhaite une excellente journée avec une renoncule, elles sont encore magnifiques cette année chez les fleuristes, je vous l'offre.


Bavardages