Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le mois de juin débute, je fais une petite entorse à ma série vénitienne pour retrouver mon sommelier qui se prête, encore une fois et avec bonne grâce, à mon menu. Ne croyez pas que pendant notre abscence, il se la coulait douce... il est comme moi, il n'a plus le temps!


Le printemps pour l'instant se fait un peu désirer,  mais l'envie des produits printaniers est là. Les artichauts, les carottes et les navets nouveaux  pour les légumes, tout comme les abricots, les fraises, les pêches et les framboises pour les fruits se disputent nos faveurs.
Les artichauts qui s'étalent sous nos yeux au marché (même si il y a moins de variétés ici qu'à Venise),  sont bien tentants malgré tout et, du coup, j'ai ressorti cette recette de mon tiroir.


ARTICHAUTS BARIGOULE A MA FACON


Nous avions beaucoup aimé l'an passé et je suis sûre que si vous ne l'avez pas déjà fait, vous allez vous laissé tenter.


Pour continuer, comme la saison des Saint Jacques françaises est terminée mais que les langoustines, crabes et homards commence, attaquons avec les premières.


Je pense en plus que, cette fois-ci, Olif n'aura pas trop de mal à me trouver un vin que j'aime. Les langoustines sont un bon sujet de réflexion et je sais au vu de la photo qu'il m'a envoyée que l'accord une fois de plus va être parfait.



LANGOUSTINES AU MACIS ET CELERI


Après ces petites bien bêtes bien apétissantes, je vais remettre un pied en Italie. La destination ne sera pas Venise aujourd'hui, mais la région que je connais le mieux, la Toscane.


c'est Paola de "Ma Toscane" qui m'avait fait découvrir ce petit dessert parfumé tout en finesse... je l'ai refait quelques fois depuis et il a toujours déclanché la même réaction chez mes convives.
Le blog de Paola n'est pas seulement  une mine de culture gastronomique, c'es une mine tout court.


CREMES TOSCANES A LA FRAMBOISE


Mes menus se raréfient, ce n'est pas par manque de matière, mais pour cause de surbooking, pour Olif comme pour moi... je me souviens d'un jour où il s'était gentiment moqué  parce que je vous disais sans cesse que je n'avais plus le temps de rien... eh bien, je crois que lui est toujours un peu "à la bourre"... (non, non, je n'ai pas dit bourré, ne vous méprenez pas) alors je lui dis un grand merci encore aujourd'hui, d'autant plus que le Mas Jullien dont il nous parle là, j'aime.

Je ne vous donne pas de date pour le prochain menu avec Olif, bientôt sûrement quand même, mais de toutes façons, à demain.

Menu