Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et  voilà le menu hebdomadaire, le 17 ème du nom…
Ce rendez-vous est devenu incontournable, pour Olif et moi, comme pour vous. Mes recettes, revues quelques mois après, me semblent toujours d'actualité.

Et je dois dire, que le soutien, plus encore que l'accompagnement, du monument qu'est mon sommelier (qui comme Monsieur Ducros se décarcasse chaque semaine pour vous choisir la bouteille qu'il vous faut) m'est aussi devenu indispensable.

Je donne du fil à retordre à cet "amateur militant", j'en suis certaine… mais, jusqu'à maintenant, il n'a jamais protesté, quelquefois, il me dit juste être un peu à la bourre, tant qu'il n'est pas bourré, ça va. Pour tout dire, je le trouve réellement admirable.


Mais, bon, maintenant que je lui ai passé la brosse dans le sens du poil et que vous avez découvert le nectar de cette semaine et sa belle étiquette, pour en savoir plus, c'est chez lui que ça se passe d'abord. Après, vous pourrez en venir aux nourritures terrestres, c'est à dire le menu.

Un velouté de petits pois et son cappuccino de poivre rose font la transition entre l'été indien de ces jours derniers et l'automne qui s'annonce vraiment. L'avantage des petits pois, c'est que s'ils sont frais au printemps, ils sont délicieux. Mais il faut bien reconnaître que les surgelés de monsieur Picard sont excellents aussi. Ils nous font en plus gagner un temps précieux puisqu'il n'y a pas à les écosser. Et, chose non négligeable, il y en a toute l'année!

CREME DE PETITS POIS EN CAPPUCCINO


Pour continuer avec du vert, le risotto qui accompagne ces Saint Jacques m'a laissé un bon souvenir. Vous retrouverez souvent des Saint Jacques dans mes menus puisque il y en a eu plus souvent que de la viande.

COQUILLE SAINT JACQUES AU RISOTTO VERT


Quant au dessert, cette semaine, j'ai craqué pour le chocolat… plus exactement pour les chocolats avec ces trois crèmes épicées mais délicates quand même.
C'est sans doute plus une version dessert pour adultes, mais il ne faut pas se refuser ce plaisir de temps en temps.

CREMES AUX 3 CHOCOLATS EPICEES


Ne vous privez pas des coquilles, leur prix commence réellement à baisser. Mais surtout, ne résistez pas, ni au cappuccino, ni aux crèmes aux trois chocolats, rien que d'avoir relu la recette que je n'ai pas refaite depuis sa parution, je sais que je vais en refaire tout de suite.

Bonne semaine à tout le monde et encore merci à notre "activiste"...

Menu