Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous allez trouver que le titre de mon billet est un peu culotté, mais comme Marie T a publié sa panna cotta aujourd’hui aussi , il fallait bien se démarquer ! ! !
J’ai piqué la recette dans un magazine de cuisine italienne et au lieu de la faire comme eux avec des raisins noirs, j’ai utilisé les quetsches du jardin de ma fille.

PANNA COTTA AUX QUETSCHES ET A LA CANNELLE

PANNA_QUETSCHE

Pour 6 personnes :
6 dl de crème fleurette, allégée si on veut
140 g de sucre en poudre
4 feuilles de gélatine ramollies dans l’eau froide
400 g de quetsches
2pincées de cannelle
12 spéculoos

Laver et dénoyauter les quetsches. Les faire cuire à feu doux comme une confiture avec 50 g de sucre, 2 pincées de cannelle et  2 cuillérées à soupe d’eau. Il faut que les prunes de cette confiture peu sucrée soient bien tendres, au besoin rajouter un peu d’eau quitte à faire un peu réduire à la fin. Laisser refroidir et réserver.
Dans une casserole, mettre le crème et les 90 g de sucre restants, faire chauffer et réduire d’un quart environ. Ajouter la gélatine et bien mélanger, verser au fond des verres et faire prendre au froid.
Écraser les biscuits.
Lorsque la panna cotta est prise, recouvrir avec les spéculoos écrasés et la « confiture » de quetsches, réserver au froid jusqu’au moment de servir.
Les spéculoos et la panna cotta sont suffisamment sucrés, il faut absolument que les quetsches ne le soit pas trop et la cannelle relève bien le parfum de cette marmelade.
C’est un dessert vraiment rapide, facile et déclinable avec tous les fruits possibles et imaginables. Les plus paresseuses pourront peut-être utiliser de la confiture pas trop sucrée, achetée toute faite, mais, je n'ai pas esayé.

imprimer_la_recetteImprimer la recette

tags technorati :         

Dessert