Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je vous l’ai dit, depuis quelques jours, je n’ai pas vraiment le temps de bloguer, ni malheureusement de vous lire attentivement ou de vous laisser quelques mots… nous sommes un peu nombreux à la maison et nous le serons encore plus ce soir, tout le monde sera enfin là pour attendre le Père Noël.
L’excitation est palpable et l’impatience grandit au fur et à mesure que le nombre de portes à ouvrir diminue sur le calendrier de l’Avent. Pour ma part, tout est prêt, au sous-sol, je vous l’ai déjà dit, le seul « hic », et il est de taille, c’est la pavlova de DORIAN, le gagnant plus que mérité de la précédente édition. Ah, comme je regrette les ravioli de la TURTLE, je me retrouvais dans mon milieu, alors, que cette pavlova me désoriente.
D’abord, la pavlova, je n’en ai jamais mangé. J’en avais déjà entendu parler par ma belle sœur préférée qui avait été en Australie en tant que journaliste-critique de danse… mais comme j’avais du l’écouter d’une oreille distraite et comme elle allait souvent en Russie pour les mêmes raisons, j’étais persuadée que c’était un dessert russe.
Donc, déjà, un mauvais point pour moi.
Ensuite, je ne suis pas une grande fana du vacherin et, cette pavlova, d’après ce que j’ai pu comprendre, c’est une sorte de vacherin qui ne serait pas glacé.
Alors, deuxième mauvais point car, c’est un peu difficile de faire un dessert si on pense ne pas l’aimer.
Enfin, troisième mauvais point, tiraillée entre les petits-enfants qui sont là depuis quelques jours, les occupations diverses et variées, comme tout le monde, pour préparer Noël, et surtout, penser à ce qu’on va faire aux repas des 24 et 25, on a l'esprit bien occupé ce qui n’incite pas trop à faire un dessert…
On doit rendre notre copie au plus tard le 22 à 22h22… et naturellement, on ne peut pas garder cette pavlova jusqu’au 24, elle ne sera plus bonne.
Mais enfin, je ne vais quand même pas bouder le kiki de Dorian, alors, je me lance ! Et pourtant, quand je vois certaines des recettes déjà publiées, je me dis que je ferais mieux de passer mon tour cette fois-ci !
Mais, allons, bon, j’y vais, je me lance pour de vrai… et je vous raconte.
J’avais trouvé de belles mangues, mûres à point, j’ai commencé par les associer à des fruits de la passion avec une chantilly à la cannelle… eh ben, c’était pas très bon et ma photo était moche, moche, moche. Vous ne la verrez pas, je vous épargne ce cauchemar.
Ma deuxième tentative à donné ceci :

PAVLOVA_100

En voilà une autre en gros plan:

PAVLOVA_111

Mais, vous aurez compris que ma pavlova pour Dorian, ce n'est pas ça...
Sur ma base meringuée toute bête, j’ai mis une chantilly un peu poivrée et des mangues poivrées elles aussi et arrosées d’un sirop épicé à l’hibiscus. C’était mieux, mais, c’était pas encore ça ! Enfin, il  me restait du sirop et des meringues, la tête, le neurone (moi aussi, je n’en ai qu’un, comme DELIMOON, mais je ne suis pas blonde) en ébullition, j’ai donc acheté des framboises surgelées, parce que les fraîches étaient impossibles à trouver cette semaine ici. J’ai modifié quelques petites choses et voilà ce que ça a donné :

PAVLOVA AUX FRAMBOISES ET AU SIROP D’HIBISCUS EPICE

PAVLOVA_AUX_FRAMBOISES_222

Photo pour Dorian.

Pour 6 personnes :
Le sirop d’hibiscus épicé (à faire la veille)
100 g de sucre
5 grains de poivre noir écrasé
5 grains de coriandre
1 gousse de vanille grattée
1/2bâton de cannelle
20 g de gingembre râpé
1 étoile d’anis
4 fleurs d’hibiscus séchées
½ jus de citron
20 cl d’eau
Faire bouillir l’eau avec le sucre, ajouter toutes les épices et les fleurs d’hibiscus et le jus de citron, retirer du feu et laisser infuser 24 h. Le lendemain, filtrer et re donner un bouillon si la consistance du sirop est un peu fluide
La meringue :
4 blancs d’œufs et 1 càc de jus de citron
100 g de sucre glace
100 g de sucre en poudre
Préchauffer le four à 90°. Battre les blancs en neige avec 1 càc de sucre glace et les monter assez fermes, ajouter, le reste des 2 autres sucres mélangés et le jus de citron. Battre encore environ 1 mn. Dresser 6 ronds de la taille d’une tarte d’une tartelette sur une plaque recouverte de papier sulfurisé à l’aide d’une poche à douille et les enfourner 1 heure 30 environ. Les laisser refroidir dans le four.
Quand les meringues sont bien froides ou le lendemain, si vous les avez gardées en dehors de l’humidité, faire. la chantilly.
La chantilly :
250 ml de crème fleurette
20 g de sucre glace
2 fleurs d’hibiscus réduites en poudre
Procéder comme toujours avec une crème très froide. Commencer par battre assez doucement pour aérer la crème, augmenter la vitesse petit à petit en incorporant le sucre glace et la poudre d’hibiscus qui va donner une très jolie couleur rose à la chantilly. Si votre crème est bien ferme , elle peut-être préparée au moins 2 heures à l’avance (moi, je l'ai faite 4 heures avant).

Dressage :
Coupe un disque de meringue en deux. Poser 1/2 dôme de chantilly sur chaque demi meringue à la poche à douille ou à la cuillère sur les  meringues, les consteller de framboises et les arroser avec le sirop épicé. Les décaler un peu sur l'asiette, c'est plus joil. Décorer avec des hibicus séchés.  On peut aussi ajouter des framboises entre les 2 disques de façon à avoir plus de fruits et un dessert trop sucré.

Le croquant de la meringue fait un contraste agréable avec la chantilly. Cette dernière n’est quasiment pas sucrée, les framboises non plus et je trouve que c’est un gros avantage par rapport au vacherin qui cumule meringue et glace et c’est sans doute pour ça que je n’apprécie pas trop ça. Le sirop épicé et poivré, relevé avec la pointe d’acidité du citron complète parfaitement cette pavlova qui reviendra sûrement sur ma table en d’autres saisons et qui pourrait même faire une jolie bûche si on fait sa base rectangulaire, mais je viens seulement d’y penser.

PAVLOVA_AUX_FRAMBOISES_200

imprimer_la_recetteImprimer la recette

tags technorati :      

Dessert Sucré Meringues Pavlova Framboise Mangue