Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par manque de temps, les pâtes sont encore plus souvent à notre menu ces jours-ci que d'habitude.  Et naturellement, cela n'est pas sans me faire penser à l'Italie.

Je suis toujours stupéfaite de voir à quel point les pâtes sont une véritable institution là-bas. Dans les petites trattorie (trattorias à la française) toscanes, il n'est pas rare de voir quelqu'un demander des pâtes juste nature pour les arroser d'un peu d'huile d'olive… de les manger, et de payer avant de s'en aller… vous imaginez ça en France? Au restaurant , ici, on a rendance à s'étonner si vous ne voulez pas de dessert et on insiste pour que vous preniez au moins un café, même si vous n'en buvez jamais!
Alors, imaginez que vous ne demandiez que des pâtes, rien que des pâtes... c'est impensable!

Pour ma part, si j'aime les pâtes comme ça, j'aime aussi beaucoup les légumes et je trouve que les légumes crus, ou presque crus vont parfaitement avec.

Une de mes "recettes" préférées et toute simple mais, comme on dit, néanmoins délicieuse, est de faire cuire les pâtes que vous voulez, al dente. Dès qu'elles sont égouttées, ajouter une poignée de roquette par personne et un filet d'huile d'olive.
La chaleur des pâtes "cuit" la roquette et c'est un vrai festin de roi, prêt en quelques minutes qui se retrouve ainsi dans votre assiette.

Ceci dit, je n'ai pas de photo à vous montrer, mais, foi de Mamina, essayez et vous m'en direz des nouvelles, car, en plus d'être bon, la couleur de ce "plat" est superbe puisque la roquette reste très verte et se détache bien sur le blanc des pâtes (à la semoule de blé dur bien sûr).

Cela étant dit, comme je ne peux quand même pas faire un billet avec une "fausse" recette et qui plus est sans photo, je vais vous donner celle de petits financiers qui nous ont régalés il y a quelques temps.

La douceur du financier est relevée par le piquant épicé du gingembre confit qui est décidément une friandise que j'apprécie énormément. Et les pignons avec leur petit côté croquant ne gâchent rien.

Pour ces financiers, j'ai choisi de limiter un peu le sucre et il y a peu de farine, la poudre d'amande la remplace en partie.

FINANCIERS AU GINGEMBRE CONFIT ET AUX PIGNONS TORREFIES

FINANCIER_PIGNONS_ET_GINGEMBRE_CONFIT

80 g de sucre glace
90 g de beurre
80 g d’amandes en poudre
30 g de farine
3 blancs d’œufs
50 g de pignons torréfiés
50g de gingembre confit coupé très fin
Une pincée de sel

FINANCIERS_PIGNONS_ET_GINGEMBRE_CONFIT3

Faire chauffer le beurre jusqu'à ce qu'il devienne couleur noisette. Le laisser refroidir mais le garder liquide.
Mélanger le sucre, la poudre d'amandes et le gingembre confit, puis ajouter la farine et le sel. Incorporer ensuite les blancs d'oeufs (non battus) dans le mélange, et enfin le beurre noisette. Bien homogénéiser la pâte et la mettre au réfrigérateur au moins pendant 1 h.
Préchauffer le four à 210°.
Remplir les empreintes silicone avec la pâte jusqu'au bord. Les enfourner 20 minutes à peine pour qu'ils restent assez blonds. Au sortir du four, les démouler avant de les laisser refroidir sur une grille.

FINANCIERS_PIGNONS_GINGEMBRE_CONFIT2

Les photos précédentes étant peut-être un peu girly, en voici une autre, plus nature et où on voit mieux la texture bien classique de ce financier!

FINANCIER

Ca ne vous donne pas envie d'en croquer un ou deux, tout de suite?

imprimer_la_recetteImprimer la recette

Je vous propose quelques financiers aux fruits secs par exemple, ou quelques douceurs avec des pignons.

technorati tags:          

Dessert