Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier a été un jour un peu particulier. Au milieu d'un emploi du temps chargé, j'ai fait une pause-café. Une pause, oui, mais pas n'importe quelle pause.

Ayant reçu, il y a quelques jours un mail absolument charmant d'une lectrice, j'ai remarqué que son adresse était composée du nom d'une petite bourgade près de Bourges. Je lui ai donc demandé si elle habitait bien dans le Berry.
La réponse a été positive et je lui ai proposé de passer prendre le café… elle travaille à quelques minutes à pied de chez moi!
Et voilà comment nous avons fait connaissance, autour d'une tasse de café.

Après un grand bavardage, nous nous sommes quittées avec la promesse de nous revoir. Ce que j'avais déjà ressenti à Aurillac au salon "Cuisinez" se révèle toujours vrai. La passion de la cuisine que nous avons en commun réunit des gens par ailleurs très différents. Il n'y a plus de distinction, ni d'âge, ni de rien, juste une complicité et des goûts communs.

J'avais prévu des petits accompagnement avec le café. Il y avait des petites verrines au pain d'épices et des bouchées moelleuses à la pâte de chocolat-noisettes.
Ma visiteuse, elle,  n'est pas venue les mains vides. Elle m'a apporté de la gelée de mûres faite maison. Ma prochaine tartine du petit déjeuner sera à la mûre.

Je vous donne aujourd'hui les petites bouchées gourmandes qui accompagnaient le café. Elles sont faites à partir d'une base de financiers assez classique juste un peu moins sucrée à cause de la garniture.
Je ne peux pas vous dire que la pâte que j'ai utilisée est du Nutella puisque justement, ce n'en est pas! La pâte cocolat-noisettes fait partie des produits que Miamstragram m'a envoyés. Et moi qui trouve (pardon aux addicts), que la célèbre pâte est un peu collante en bouche, j'ai trouvé celle-là meilleure, moins sucrée et sans cette sensation un peu grasse que j'ai toujours regrettée.

Elles  étaient bonnes et bien jolies avec leur forme carrée grâce au moule qu'Olivier de "Je cuisine, tu blogues" m'a envoyé. Il me sert souvent et donne toujours un résultat agréable et original.

BOUCHEES TENDRES QUI NE SONT PAS AU NUTELLA MAIS AU NOCCIOLA

BOUCHEES_PAS_AU_NUTELLA

Facile
Préparation: 20 mn
Repos: 1 heure
Cuisson 20 mn

Pour une vingtaine de financiers:
4 blancs d'œufs moyens
120 g de sucre glace
130 g d'amandes en poudre
40 g de farine
170 g de beurre
20 ½ càc de pâte choco-noisettes

La pâte:
Faire chauffer le beurre à feu doux pour qu'il prenne une couleur noisette soutenue. Enlever à la petite cuillère les impuretés remontées à la surface. Laisser refroidir.
Dans un saladier, mélanger dans l'ordre, le sucre, la poudre d'amandes et la farine. Continuer avec les blancs d'œufs et quand le mélange est homogène, ajouter le beurre noisette. Réserver au frais environ une heure.
La pâte peut-être faite la veille et même congelée crue sans aucun problème.

Les moelleux:
Préchauffer le four à 180°.
Beurrer les moules s'ils ne sont pas en silicone.
Déposer un peu de pâte à moelleux, puis 1:2 càc de cho-noisettes avant de recouvrir avec le premier appareil.
Cuire environ 20 mn (+ ou – selon la taille des moules). Lorsqu'ils ont un peu dorés, les sortir du four et les démouler aussitôt. Les faire refroidir sur une grille.

BOCHEES_PAS_AU_NUTELLA

Le cœur choco-noisettes est bien présent, je trouve que le goût à mieux résisté à la cuisson que la pâte plus connue. Je pensais qu'il serait un peu coulant, ça n'a pas été le cas. Mais, c'était un très bon accompagnement avec le café.

Demain, ce sera le menu et après j'hésite... la terrine de foie gras ou bien les verrines de pain d'épices... je vais réfléchir!

imprimer_la_recetteImprimer la recette

D'autres bouchées moelleuses: aux noisettes, ou bien au gingembre et aux pommes ou encore quelques madeleines au citron et au miel toutes légères.

technorati tags:

Dessert