Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avant de partir pour la journée à Paris chercher mes petits enfants qui arrivent en Eurostar, je vais vous raconter une anecdote de blogueuse... une anecdote sympa.
Hier, 15 août, entre pluie et ciel bleu, la Fnac étant ouverte, Mirabelle, Monsieur Mamina et moi sommes allés jeter un coup d'oeil sur les nouveautés arrivées dans les rayons.

Bien entendu, j'ai atterri au rayon des livres de cuisine... Vous n'êtes pas étonnés je suppose?  Là une adorable petite fille jacassait avec sa maman qui regardait les livres  avec un Pierre Hermé sur les bras.
La petite demoiselle semblait un peu impressionnée par ma chienne alors, je lui ai dit que Mirabelle était gentille mais elle n'a pas vraiment eu l'air de me croire!
Munie d'un livre pour exterminer les limaces qu'elle avait piqué dans un rayon, elle avait aussi un joli livre avec des dessins de légumes qu'elle a entrepris de me montrer.
Pendant que je reconnaissais brocoli et champignon, la ravissante maman  a eu le temps de me regarder et tout à coup m'a demandé si je n'étais pas mamina!

Et voilà comment, en se baladant dans sa ville, on rencontre une jolie Plume d'argent du blog "Mon île, ma passion"... rencontre assez brève mais très agréable... j'espère que nous nous reverrons plus longuement une prochaine fois.

Après ce petit intermède plus que sympathique  que je voulais vous raconter, je reviens à ma cuisine.

Il y a quelques jours, en faisant les courses, à côté de la ricotta que j'achète traditionnellement à la coupe, il y avait une ricotta de brebis… de la vraie.
Le fromage ressemblait à ce que je trouve souvent en Italie, c'est la première fois que j'en voyais près de chez moi.
Cette ricotta est assez ferme, un peu comme un tomme mi-fraîche et bien sûr, j'ai voulu l'essayer.
Goûtée du bout du couteau, je l'ai trouvée bien parfumée et j'ai tout de suite imaginé qu'elle serait délicieuse mélangée à des pignons et à mon reste de tomates confites maison.
Après avoir hésité à faire de simples crostini (l'absence de S à crostini est volontaire…), j'ai plutôt opté pour une version très croustillante en utilisant ma pâte à filo, délaissée depuis quelques jours.

Je ne vous montre pas l'intérieur de la "bête" car la photo était moche, à vous d'imaginer!

"NEMS" OU CIGARES A LA RICOTTA DE BREBIS ET PIGNONS

NEM_A_LA_RICOTTA

Facile
Préparation: 15 mn
Cuisson: 15 mn

Pour 16 pièces:
8 feuilles de filo
225 g de ricotta de brebis (ou tome fraîche ou chèvre pas trop sec)
40 g de pignons
60 g de parmesan râpé (parmiggiano reggiano de préférence)
1 pincée de macis en poudre (ou un peu de noix de muscade)
1 càs de persil plat et ciboulette mélangés et hachés
6 ou 7 pétales de tomates confites (maison si possible)
1 œuf entier
Sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 210°.
Torréfier les pignons 1 ou 2 mn dans le four en train de chauffer.
Mettre la ricotta, les pignons torréfiés et le parmesan dans le bol du mixer. Donner de petites impulsions pour que le mélange reste un peu grossier.
Ajouter le macis et le persil, mixer encore quelques secondes.
A la fourchette, ajouter les herbes hachées, la tomate confite coupée en dés minuscules et assaisonner de sel et de poivre. Réserver.
Battre l'œuf entier en le diluant éventuellement avec1 càc de lait.
Couper les feuilles de pâte à filo dans le sens de la largeur et poser 1 grosse càs de farce sur un des bords large en n'allant pas jusqu'au bout.
Replier les extrémités vers l'appareil au fromage et rouler la feuille sur elle-même de façon assez serrée pour que le cigare soit régulier et se tienne.
Faire de même avec les autres feuilles et au pinceau, badigeonner chaque "nem" avec l'œuf battu.
Poser sur un plaque à pâtisserie et cuire pendant environ 15 mn en surveillant bien la couleur.
Servir avec une salade verte ou mieux avec une salade de poivrons marinés.

Ces petits cigares étaient gustativement très bons mais un petit peu secs. La prochaine fois, je pense que je remplacerai la tomate par des abricots secs et que j'ajouterai 1 ou 2 cuillerées de miel dans la farce. Je vous raconterai.

Par contre, je vous redis que puisque je ne fais que rarement de friture, le badigeonnage à l'oeuf est l'idéal pour avoir une pâte à filo ou des feuilles de bricks dorées et croustillantes à souhait.
Le seul inconvénient de ce mode de dorure est qu'il faut allumer le four, mais étant donné qu'il ne fait pas chaud du tout ces jours-ci, ce n'est pas un problème!

Bonne journée, je serai en "voyage" aujourd'hui, à demain.

imprimer_la_recetteImprimer la recette

Avec la pâte à filo vous pouvez aussi faire ces croustillants pralinés ou bien aussi avec des fruits rouges... c'est de saison!

technorati tags:

Entrée