Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après une journée de connexion plus que fantaisiste, je me suis levée aux aurores pour essayer de répondre à tout le monde. j'ai eu l'impression que ça remarchait ... mais, c'est toujours aussi difficile!

je vais quand même "faire la vedette" aujourd'hui,  puisque ce matin,  une journaliste du Berry Républicain  vient m'interviewer pour la parution de mon livre. Pourvu que la célébrité ne me monte pas à la tête!

Ceci dit, ce billet étant programmé, je peux vous servir un risotto tout chaud et bien de saison.

Quoi, qu'est-ce qu'elle dit? Encore un risotto? Eh oui, le risotto est un plat qui s'invite souvent à ma table, histoire de ne pas renier mes origines italiennes.

Je le sers indifféremment en entrée, en plat, en accompagnement d'une viande ou d'un poisson et, bien que je ne m'en lasse jamais,  je cherche souvent à varier aussi bien ses saveurs que sa présentation.

Aujourd'hui, ce sont ces petits potirons, appelés Jack Little je crois, qui m'ont poussée à le servir en entrée.
J'aime bien le potiron sous toutes ses formes. Il faudra d'ailleurs que je refasse des "gnocchi alla zucca" en souhaitant les réussir aussi bien que ceux qu'on m'a servis il y a quelques années à Bologne!

Pour l'instant, ici, je n'ai vu que du potiron classique et ces miniatures… les potimarrons et surtout mes courges préférées, les butternuts se font attendre!
Je pense qu'elles vont vite arriver maintenant, en attendant, nous nous sommes régalés avec ce risotto en coque de potiron.
La recette est un classique mais je ne peux pas résister au plaisir de vous la montrer quand même.

RISOTTO ORANGE EN COQUE DE POTIRON

POTIRONS_FARCIS

Facile
Préparation:20 mn
Cuisson: 50 mn (15 + 10 + 5 + 20)

Pour 4 personnes:
4 petits potirons portion
250 g de potiron
1 gousse d'ail
1 petite branche de romarin de romarin
200 de riz carnaroli (arborio ou vialone)
2 oignons doux (oignons des Cévennes ou de Roscoff)
1 l de bouillon de légumes gardé chaud (ou volaille maison ou fait avec un cube)
1 verre de vin blanc
1 càs d'huile d'olive
50 g de beurre
Sel et poivre blanc

Le potiron:
Eplucher le morceau de potiron et le couper en dés d'1/2 cm de côté, les faire revenir dan une poêle avec un peu de beurre, l'ail écrasé et le romarin. Saler et laisser étuver 5 mn avant de couvrir avec un verre d'eau et de poursuivre la cuisson pendant 5 mn supplémentaires. Réserver en gardant l'eau de cuisson à part s'il en reste.
Les mini-potirons:
Pendant la cuisson du potiron, laver les "Jack Littke" et les mettre à cuire dans une casserole d'eau bouillante salée pendant 15mn. Les sortir de l'eau et les laisser refroidir. Couper leur chapeau et enlever les graines avec une cuillère à café. Réserver.
Le risotto:
Eplucher et émincer les oignons, les faire fondre dans l'huile d'olive à feu moyen. Lorsqu'ils sont transparents, ajouter le riz et le mélanger aux oignons pour l'enrober d'huile pendant environ une minute.
Verser le verre de vin blanc, attendre qu'il soit complètement absorbé avant de verser l'eau de cuisson du potiron puis le bouillon très chaud petit à petit, en attendant à chaque fois qu'il n'y en ait plus avant d'en rajouter un peu.
Au bout de 15 mn, mettre les dés de potiron étuvés en enlevant le romarin et en remuant délicatement et en continuant à rajouter du bouillon chaud.
Lorsque le riz est cuit (environ 20 mn), il doit rester un peu de liquide, sinon en rajouter un peu. Couper le feu, incorporer le parmesan et le beurre en mélangeant délicatement pendant 1 ou 2 minutes.
Goûter et rectifier l'assaisonnement en sel et poivre.

Finition:
A la petite cuillère, remplir les petits potirons en tassant bien le risotto. Recouvrir avec le chapeau
Réchauffer si besoin est au micro-ondes avant de servir.

J'avais déjà eu l'occasion de goûter ces jolis petits potirons, je ne me rappelais pas que leur chair était plus farineuse que celle du potiron classique.
Sans avoir le goût du potimarron, leur chair s'apparente plus à ce dernier. La différence entre les deux n'est pas désagréable du tout.

Un bémol, ces petits légumes, comme tous les légumes miniatures, sont très chers et si la présentation est vraiment jolie, elle ne peut que rester exceptionnelle.
Des petites cocottes individuelles pourront aussi faire une jolie présentation pour renouveler le genre du risotto.
Si les quantités de risotto sont un peu importantes, réchauffez-le le lendemain avec un cuillérée de crème, il sera encore très bon!

imprimer_la_recetteImprimer la recette

Des risotti, à commencer par celui aux girolles de la semaine dernière, il y en a plein dans mon index des entrées... mais pour changer, ici, il est sucré et rose!

Entrée