Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Encore un truc pour que je me creuse la tête. Dans quelle rubrique classer ce que nous avons mangé hier ?


Accompagnement ? Plat unique ? entrée ? Eh bien, je ne sais pas.


Ca dépend de plein de choses : est-ce qu’on a très faim ? Est-ce qu’on est peu ou prou au régime ? Et surtout, est-ce qu’il y a autre chose à manger ? En tout cas, ça peut être un plat végétarien mais je n'ai pas de rubrique pour ça!
Bon, allez, fini de se prendre la tête et je vous mets ça dans les accompagnements car je pense qu’avec un poulet rôti, par exemple, ça doit être délicieux.
Mais, tout seul, c’est très, très bon aussi… alors, je ne sais toujours pas. J’attends votre avis.


Cette recette, ou son équivalent, est déjà passée de nombreuses fois sur les blogs. Une des premières fois que je l’ai vue c’était quand Pascale a parlé d’Éric Fréchon, et pas plus tard que ces jours-ci c’est Sigrid qui nous en a donné une jolie version. Mais je pense qu’il y en a eu beaucoup d’autres.


J’avais déjà essayé plusieurs fois avec des tagliatelles, des tomates confites et du fenouil, j’avais même fait une photo, mais je n’étais qu’à moitié satisfaite.

 

Taglaitelles_aux_tomates_confites

Ce sont les coquillettes, pâtes que je n’utilise pratiquement  jamais d’habitude, qui m’ont donné exactement le résultat que je voulais.

D’autres petites pâtes doivent convenir aussi bien. Il, faudra que j’essaie.

 

PATES CUITES COMME UN RISOTTO

 


PATES_COMME_UN_RISOTTO1

 


Pour 4 personnes :
200 g de coquillettes
1 oignon émincé
1 pointe d’ail
10 quartiers de tomates séchées au soleil et conservées dans l’huile
Une dizaine de petites  tomates confites (j’ai utilisé celles qui me restaient de mes filets de rougets) ou bien 10 pétales de tomates confites
2 courgettes coupées en dés gros comme le bout du petit doigt
Environ 1 l de bouillon de légumes ou de volaille (maison ou en cube)
1 càs d’huile d’olive
1 càs de l’huile des tomates confites
3 càs de parmesan râpé
Sel et poivre noir
Parmesan en copeaux (facultatif)

 

Couper les tomates séchées en petits morceaux, faire la même chose avec les confites sauf si ce sont des tomates cerises confites par vos soins.
Dans une poêle, chauffer l’huile d’olive et faire fondre l’oignon émincé, quand il est transparent, ajouter la pointe d’ail et les courgettes que vous allez cuire assez rapidement, sans coloration et un peu croquantes. Saler et réserver dans un plat.
Dans la même poêle, faire chauffer l’huile tomatée et, quand elle est chaude mais non brûlante, faire revenir les coquillettes pendant 1 petite minute, comme on fait pour le risotto. Quand elles sont bien nappées d’huile et brillantes, ajouter le bouillon verre par verre, le feu étant assez vif. Quand il reste environ 20 cl de liquide, jeter les tomates séchées dans les pâtes avec les courgettes et terminer la cuisson.
N’ajouter les tomates confites qu’à la dernière minute avec le parmesan, remuer délicatement.
Servir bien chaud avec des copeaux de parmesan ou un filet de bonne huile d’olive.

 

J'ai l'impression qu'on voit bien sur la photo que les pâtes ne sont pas comme avec une cuisson classique, elles restent "al dente", bien sûr, mais l'extérieur est extraordinairement moelleux.

 

Suite à quelques demandes, je précise qu'il faut absolument des coquillettes au blé dur, à cuisson normale. Surtout pas de pâtes à cuisson rapide.

 

 

imprimer_la_recetteImprimer la recette

 

 

 

tags technorati :         

 

Accompagnements