Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après l’article de l'excellent Patrick sur la CSJ, avec une recette étonnamment simple mais que je ne demande qu’à goûter, je ne pouvais pas ne pas lui préparer une nouvelle recette. Cette dernière  atterrira donc dans la nouvelle « rubrique » de mon index uniquement dédiée à ce coquillage, car si c’est une 12 ème édition, il y en aura d'autres. Je ne vous ferai mes adieux qu’à la fin de la saison, et encore, je ne m’arrêterai pas définitivement. Vous savez ce que c’est, quand on est CSJ dépendant, le désintoxication est difficile, seul l’arrêt de la saison de pêche pourra m’interrompre.

J’ai aussi ajouté (enfin, quand je dis "je" je frime car c’est, mais je vous l’ai déjà dit, ma fille qui fait tout) un index pour mes gâteaux et mes desserts avec un peu ou beaucoup de chocolat en plus de la rubrique dessert. Bon, ça y est j’ai fini ma page d’auto-pub, je peux revenir à mes moutons, non, à mes coquilles...

Après les fêtes, tout le monde se met un peu au vert, j’ai donc décidé de mettre mes préférées au vert  aussi, enfin, j’ai mis au vert ce qui les accompagne. 
Je me suis d'ailleurs aperçue que la fan de risotto que je suis n'en avait jamais fait avec ses SJ. Il fallait réparer ça et c’est donc une recette italienne que j'ai choisie et, comme d’habitude, elle fait la part belle au risotto. Celui-ci, toujours crémeux grâce à l’amidon qui l’enrobe mais un peu "al dente" quand on utilise les riz à risotto comme l’arborio ou le carnaroli, ce qui va très bien avec la chair si tendre et si raffinée des coquilles saint jacques. Le persil, (un incontournable chez nos voisins transalpins) apporte le punch nécessaire au riz qui, s’il était trop doux endormirait un peu notre coquillage sans le mettre en valeur.

Il y a quelques jours, le 2 janvier exactement, le très charmant Claude-olivier de 1001 recettes nous a montré quelques photos d’un dîner qu’il a fait dans un restaurant de Fribourg… il y a dégusté une CSJ sur une émulsion de persil plat, j’ai pensé à lui en mangeant les miennes aujourd’hui.

COQUILLES SAINT JACQUES AU RISOTTO VERT

COQUILLES_SAINT_JACQUES_VERTES

Pour 4 personnes :
20 ou 24 noix de CSJ (cela dépend toujours de votre appétit et du moment où vous servez ce plat)
Environ 7 dl de fumet de crevettes (ou crustacé ou poisson), la recette est ici
200 g de riz carnaroli ou arborio
1 dl de vin blanc sec
30 g de beurre
Un bouquet de persil plat
Quelques feuilles de romarin
1 brin de thym
Quelques feuilles d’estragon (j’ai mis ½ càc d’estragon Picard)
Huile d’olive, sel et poivre blanc

Les noix de CSJ étant parées en réserver 16 ou 20 et tailler les autres en petits cubes. Laver et effeuiller le persil, l’ébouillanter quelques minutes jusqu’à ce que les petites tige auxquelles il est attaché soient tendres. Passer le persil sous l'eau bien froide pour qu’il reste vert, le sécher et le mixer finement avec l’estragon. Réserver.
Penser à chauffer vos assiettes.
Chauffer l’huile d’olive dans un sautoir. Rouler le riz dans l’huile chaude pour qu’il devienne nacré et transparent, mouiller avec le vin blanc et dès qu’il est évaporé, ajouter le thym et le romarin. Verser le fumet de crevettes (de poisson ou de crustacé) petit à petit et continuer la cuisson du risotto selon la technique habituelle. Lorsque presque tout le liquide a été absorbé mais que le riz est encore « al dente », ajouter les herbes mixées et les dés de CSJ, cuire encore quelques secondes pour tout bien mélanger, incorporer le beurre et réserver.
Dans une poêle bien chaude et à peine huilée, saisir vos CSJ environ 1 mn sur chaque face pour qu’elles dorent et croustillent un peu.
Dressage :
Placer votre riz très vert au milieu de vos assiettes en tassant bien dans l’emporte pièce, disposer les SJ autour et déguster.

imprimer_la_recetteImprimer la recette

tags technorati :

Coquilles Saint Jacques