Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chaque année, depuis un moment maintenant, je vais à Noirmoutier fêter de la Bonnotte.

Et chaque année, ou presque, je me fais plaisir (pas toute seule quand même) en allant déjeuner ou dîner chez les chefs gourmands de l'île.

Je vous reparlerai dès demain de l'Etier chez Patrice Millasseau mais aujourd'hui, je envie de vous faire  saliver en vous parlant un peu de ce 4ème dîner chez Alexandre Couillon à La Marine.

Voilà un chef qui a l'air d'un grand gamin un peu rebelle (qu'il a sans doute été) et ébouriffé mais qui a du génie lorsqu'il tient un couteau ou une casserole entre ses mains.

Les menus chez lui tournent surtout avec les produits de son île. Les légumes poussent pour la plupart dans son jardin et la criée est en face du restaurant !

Après une déclinaison autour de la pomme de terre (Noirmoutier oblige) et une "truffe" au maquereau et au café, une assiette à la fois délicate et parfumée à base de coquillages et crustacés arrive sous vos yeux.

Le "fouillis" organisé est tellement joli qu'on ose à peine y toucher !
Heureusement, on ne résiste pas trop longtemps quand même et ce n'est pas un sacrilège puisque on a la mer avec toute sa complexité dans la bouche !

 

Un dîner chez Alexandre Couillon au pays de la bonnotte

Le repas se poursuit avec harmonie.
Nos papilles sont un peu bousculées par   l'asperge verte cuite à la braise (barbecue  japonais), épinards, framboise et menthe : c'est croquant, acidulé, frais.
C'est apparemment très simple mais, textures et saveurs se font écho... on en mangerait bien une deuxième !

Un dîner chez Alexandre Couillon au pays de la bonnotte

Heureusement, on n'en fait rien (on n'ose pas demander !) quand arrive le poisson.

E, lisant le menu, c'est le seul plat qui m'a fait un peu "tiquer"car c'est du merlan et, pour être très honnête avec vous, le merlan, n'est pas mon poisson préféré, mais, là non plus, je n'ai pas osé demander !

Un dîner chez Alexandre Couillon au pays de la bonnotte

Merlan de ligne, petits pois et ail des ours... j'étais au moins certaine d'aimer la garniture !

Heureusement que je n'ai rien dit et pas demander autre chose. C'était juste magnifique.

Le merlan nacré se détachait en écaille, sa chair était brillante mais cuite : la perfection faite merlan !
Je pense que j'aurai même pu le manger tout seul, comme ça, sans accompagnement !

Quand arrive l'agneau, c'est une explosion de couleurs... rose et vert.

La cuisson là encore est parfaite, l'agneau est rose et tendre. Les herbes sont fraîches, à peine tombées, on a l'impression de croquer le jardin.

Un dîner chez Alexandre Couillon au pays de la bonnotte

Après quelques friandises et la fameuse balade au bois de la Chaize, plat signature et clin d'oeil à l'île, le dessert d'agrumes à l'eucalyptus arrive. 

Pour moi qui suis moins fan de chocolat que la plupart d'entre vous, c'est le bonheur de terminer sur ces notes fruitées.
La tuile de meringue à l'eucalyptus est à la fois savoureuse sans que son goût soit omniprésente et le sorbet, les agrumes confits, les petits cubes de biscuits et la crème se bousculent sur vos papilles pour les éblouir en toute légèreté.

 

 

Un dîner chez Alexandre Couillon au pays de la bonnotte

Tout à la Marine est top.

Le chef bien sûr, madame Couillon, discrète, charmante et efficace. Elle est là quand il faut, comme il faut.

Pour ce qui est du sommelier, que dire ? Un professionnel comme nous aimerions en rencontrer plus souvent.
Il sait de quoi il parle, il connaît les vins et les vignerons et en plus de cela, il n'utilise pas de grands mots et ne la ramène pas. Je like !

C'est décidé donc, je ne résisterai pas aux kilomètres qui nous séparent et bien entendu, je reviendrai chez Alexandre, fête de la bonnotte ou pas.

 

La Marine-Alexandre Couillon

5 Rue Marie Lemonnier - L'Herbaudière

85330 Noirmoutier-en-l'Île

02 51 39 23 09

 

Bavardages Balade Restaurant Alexandre Couillon
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :