Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous savez bien que pendant des années, j'ai "boulangé" à reculons !

D'échec en échec, j'ai commencé à apprécier mes résultats avec des focaccias, du pain cocotte et des brioches.

Bon, je dois avouer que encore maintenant, pour ce qui est du pain, il y a encore des ratés... mais je persévère et j'espère avoir un jour l'oeil qui me fera juger d'emblée si c'est bien ou pas ! J'ai quelquefois du mal à "voir"  (ressentir) si la pâte est comme il faut, ni trop molle, ni trop dure... 

Pour la brioche, c'est une autre histoire. La brioche, j'ai maîtrisé beaucoup plus vite car, c'est beaucoup moins complexe !

On peut délayer la levure ou pas, selon la farine utilisée il faut un peu de  lait (5 centilitres environ pour 500 grammes de farine) ou même pas du tout.

Si on se plante, bizarrement, on peut même rattraper le coup en rajoutant un peu de liquide après.

Cela va vous paraître peu orthodoxe mais c'est comme ça !

L'autre jours, chez ma fille, c'est ma petite-fille qui a voulu faire la brioche toute seule. Elle n'a pas mis de liquide du tout et, une bonne heure après pâte assez dense ne voulait pas lever.

J'ai rajouté un peu d'eau (4 centilitres) et j'ai remis à pétrir dans le robot... et là miracle, la pâte a levé et nous avons eu une magnifique brioche, presque entièrement faite par miss Hélène !

 

Ma pâte d'aujourd'hui ne contient pas du tout de liquide mais un demi oeuf de plus que ce que j'aurais mis classiquement ! J'ai obtenu une pâte facile à manipuler et à façonner mais pour ce qui est du liquide, c'est à vous de voir car je pense que la farine ou même le poids des oeufs changent tout !

Beurre et mascarpone sont au programme et, pour ce qui est de la garniture, je dois vous avouer que j'ai fait les fonds de frigo... un peu de Nocciolata et un reste de pot de pâte à tartiner au praliné de Michel Cluizel.  Mes fonds de pot étaient au frigo, un peu compacts, je les ai fluidifiés avec 2 cuillerées à soupe de lait !

Le résultat était top et gourmand.

Ma pause café en a été furieusement sublimée car, entre la brioche et l'expresso fait avec ma Varienza de Mellita (j'aurais pu choisir le latte macchiato ou le cappuccino)

 

BRIOCHE À LA PÂTE À TARTINER

 

 

Brioche à la pâte à tartiner pralinée et au pralin (ou, la brioche c'est trop facile)

Facile
Préparation : 15 mn
Cuisson : 30 mn environ
Repos : plusieurs heures

Pour une brioche : moule de 22 cm de longueur

- 345 g de farine T45
- 8 g de sel
- 20 g de levure de boulanger fraîche
- 5 oeufs (4 et demi + 1/2 jaune)
- 1/2 c.à soupe de lait
- 110 g de beurre moi
- 110 g de mascarpone
- 3 c.à soupe de pralin en grains
- 3 c.à soupe de pâte à tartiner (+ ou -)

  • Mettre la moitié de la farine, la levure fraîche émiettée et le sel dans le bol du robot. 
  • Ajouter les 4 oeufs et demi et à l'aide du crochet.
  • Pétrir la pâte environ vitesse lente 7 à 8 minutes, jusqu'à ce qu'elle forme une boule amalgamée autour du crochet et se détache des parois.
  • Ajouter le beurre en morceaux en pétrissant entre chaque ajout et terminer en incorporant le mascarpone.
  • Laisser reposer à couvert 30 minutes environ dans un endroit tiède.
  • Former une boule et réserver dans la réfrigérateur environ 2 à 3 heures (ou plus).
  • Sortir la pâte du bol, la poser sur un Silpat légèrement fariné et l'aplatir avec la paume de la main pour obtenir un rectangle.
  • Tartiner la pâte en laissant 2 centimètres libres sur les 4 côtés, la rabattre en 3 dans le sens de la longueur et la torsader sur elle même.
  • Mettre dans le moule à cake et à couvert, laisser lever 2 heures environ, la pâte doit doubler de volume (ou toute une nuit au réfrigérateur).
  • Préchauffer le four à 160°.
  • Enfourner la brioche après l'avoir passé au pincé avec le lait mélangé au demi jaune d'oeuf restant. Saupoudrer avec le pralin et le faire adhérer en appuyant un peu.
  • Enfourner environ 30 minutes (un peu plus si la brioche est restée plusieurs heures au frigo).

Ma brioche a cuit après plusieurs heures (la nuit) au frigo, elle aurait pu avoir 5 minutes de cuisson en plus mais lorsque j'ai piqué une lame dedans, je suis surtout tombée sur la pâte pralinée !

En tout cas, surtout, pas de crainte, la brioche c'est facile puisqu'on peut même rattraper ses erreurs !

Brioche à la pâte à tartiner pralinée et au pralin (ou, la brioche c'est trop facile)
Noisettes Boulange
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :