Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques abricots dans la corbeille à fruits, un reste de pâte à tarte et hop, c'est parti.

C'est une tarte toute en fraîcheur et sans difficulté.

On profite bien du goût des abricots (leur saison est courte, il ne faut pas la bouder ! ) et, si on fait une petite (toute petite) meringue italienne, c'est peut-être plus pour faire joli car sinon, la tarte est un peu nue.

Si vous avez la flemme de faire cette meringue, parsemez-la de quelques grains de pralin qui rappelleront la pâte pralinée que vous avez étalée sur le fond de tarte cuit.

L'abricot curd, j'en avais fait ici (clic), il a fallu le modifier un peu avec un gélifiant pour être certaine que l'appareil se tiendrait à la coupe. Pour le gélifiant, j'ai comme le plus souvent choisi la gélatine (aucune conviction m'empêchant d'en utiliser) que je ne maîtrise pas assez bien ! Si vous préférez l'agar-agar, dosez-le comme vous le sentez, moi je ne suis pas toujours satisfaite du résultat.

 

TARTE À L'ABRICOT CURD, CRÈME PRALIN ET MERINGUE

Tarte à l'abricot curd, crème pralin et meringue

Facile
Préparation 15 mn
Cuisson : 35 mn


Pour une tarte de 24 cm de diamètre :

- QS de pâte brisée abaissée à 4 mm d'épaisseur
- 3 c.à soupe de pâte pralinée (Michel Cluizel)

Pour le curd :

- 500 g d'abricots dénoyautés
- 90 g de sucre en poudre (ou un peu moins s'ils sont très sucrés)
- 3 œufs (1 entier + 2 jaunes)
- 1 c. à soupe bombée de fécule de pomme de terre
- 1 feuille de gélatine réhydratée
- 1/2 jus de citron

Pour la meringue italienne (facultatif) :

- 1 blanc d'oeuf
- 50 g de sucre
- 30 g d'eau
- 3 gouttes de jus de citron

Le fond de tarte :

  • Cuire le fond de tarte avec un papier sulfurisé garni de haricots ou de billes d'argile dans un four préchauffé à 200° pendant 20 minutes.
  • Ôter le papier et cuire quelques minutes de plus. Laisser refroidir.
  • Lorsque le fond de tarte est refroidi, étaler finement la pâte pralinée à l'aide d'une cuillère à soupe en lissant avec la partie bombée.

 

 

L'abricot curd :

  • Laver les abricots et les sécher soigneusement. Les mixer longuement pour avoir une pulpe très fine. Ajouter un peu d'eau et passer au chinois en pressant bien pour récupérer le maximum de pulpe. Ajouter les jus de citron et remuer. réserver.
  • Mélanger l'œuf, les jaunes et l'oeuf avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse un peu. Incorporer la pulpe de fruit.
  • Ajouter la fécule diluée dans un peu d'eau froide.
  • Cuire à feu moyen. En remuant sans cesse pendant avec un fouet pendant la cuisson. Le mélange doit épaissir sans attacher.
  • Hors du feu, incorporer la gélatine réhydratée et essorée, remuer jusqu'à ce qu'elle soit fondue et donner un coup de mixeur plongeant.
  • Réserver à température ambiante.

 

La meringue italienne :

  • Mettre le sucre, le jus de citron et l'eau dans une casserole? Cuire jusqu'à 117°.
  • Au batteur battre les blancs en neige ferme et les cuire en versant le sirop en filet et en continuant à battre sans arrêt jusqu'à ce que l'appareil soit brillant et que le bol soit tiède sous la main.
  • Mettre en poche à douille (munie de la douille choisie, crénelée ou non ) et réserver au froid.

 

Finition :

  • Verser le curd sur la crème pralinée, lisser si nécessaire et réserver au froid.
  • Au moment, dresser des touches de meringue italienne et caraméliser au chalumeau.

 

Pour la meringue, j'avais, par erreur mis une douille assez large et du coup, la meringue à peine caramélisée avait la consistance d'un marshmallow frais ! J'en connais qui ont beaucoup aimé !

 

Dessert Sucré Abricots Tarte Praliné