Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous connaissez pas mal de choses maintenant sur Porto et la vallée du Douro mais aussi sur le vin doux de Porto.

Ce que vous savez moins, c'est que cette magnifique vallée a commencé à faire du vin sous l'antiquité.

Mondialement connue pour son Porto depuis le 18ème siècle,  elle a opéré une véritable mutation voire une révolution en se tournant  aussi, depuis une vingtaine d'années, vers les vins  secs, rouges ou blancs.

 

Je ne connaissais pas du tout ce morceau du Portugal mais j'ai été totalement séduite par sa beauté et par l'histoire qu'il raconte.

Le Douro et ses terrasses...

Le Douro et ses terrasses...

Lorsque vous avez ce spectacle sous les yeux, vous comprenez pourquoi l'Unesco a proclamé ce territoire patrimoine culturel de l'humanité !

 

Si c'est encore en France que les vins de Porto sont le plus vendus dans le monde, il y a quand même un certain frein à la consommation qui tient à la fois à notre mode de vie actuel et au désir d'une certaine légèreté... c'est alors qu'on voit avec cette (r)évolution que les portugais ont tout compris !

Puisque les vins mutés se consomment un peu moins, puisque le Douro est un terroir exceptionnel riche de nombreux cépages autochtones, pourquoi ne pas en profiter pour faire des vins rouges et blancs classiques ?

Les propriétés viticoles de Porto se sont lancées dans les vins non mutés.

Leurs propriétaires, quand les lieux le permettaient ont aussi entrepris la rénovation des quintas (domaines) pour en faire des hôtels ou des lieux de tourisme remarquables.

Nous avons donc fait un séjour superbe ponctué d'étapes gourmandes et amicales.

Vu sur le Douro et Porto depuis Vila Nova de Gaia (restaurant Vinum restaurant & wine bar)

Vu sur le Douro et Porto depuis Vila Nova de Gaia (restaurant Vinum restaurant & wine bar)

Si ma promenade a commencé par Graham's, je ne peux que vous encourager à en faire autant voire même à passer par leur boutique puis y déjeuner.

Le lieu est moderne et sympathique, la cuisine délicieuse et fraîche (mention spéciale au tatare de thon ou à la morue à la cuisine parfaite) et la vue superbe lorsqu'on a la chance d'être en terrasse ou le long d'une des grandes baies vitrées si la température n'est pas parfaite !

Et puis, si vous n'avez pas abusé du vin, vous reprenez la route et, si les premiers kilomètres ne sont pas les plus beaux, après, c'est magique !

Vue depuis la Quinta Nova

Vue depuis la Quinta Nova

Comme vous avez décidé de dormir au milieu des vignes, vous allez jusqu'à la Quinta Nova de Nossa Senhora do Carmo.

L'endroit est authentique, ses 250 histoires sont palpables aussi bien dans les pièces d'accueil que les petits salons ou les chambres.

Tout est restauré en gardant l'esprit campagne mais avec raffinement.

La propriétaire a une énergie d'enfer et parle avec passion de l'histoire familiale. Elle s'attachera aussi à vous faire goûter ses vins doux ou secs,vous ne devriez pas vous en plaindre !

Depuis la Quinta Nova, le vignoble plonge dans le Douro, vous pouvez aller là-bas pour un séjour de rêve, faire de la randonnée, du vélo, pique-niquer au milieu des vignes, dîner à la table d'hôte et vous réveiller dans un environnement si calme que vous risquez de rater l'heure si vous ne mettez pas votre réveil !

1ère photo, crédit photo blogvinhotinto.com.br

1ère photo, crédit photo blogvinhotinto.com.br

Pied de vigne à la Quinta Nova

Pied de vigne à la Quinta Nova

Mais, quand vous êtes enfin réveillés (par le silence environnant), vous ne vous arrêtez pas en si bon chemin et vous partez après untrès bon petit déjeuner (toujours au milieu de ces paysages presque irréels), à la découverte d'un autre domaine tenu par un frère et sa soeur.

Vous êtes à la Quinta Senhora do Rosàrio chez  Quevedo.

Oscar s'occupe de la partie commerciale (allez le voir de la part de Mamina) et sa soeur Claùdia vinifie.

Ils sont jeunes et très sympathiques.

Leurs vins rouges sont fruités, légers (mais oui) et à des prix très, très doux.

 

 

 

Découvrir Porto, ses vins secs et tourisme : 5 ème épisode

Pour tout vous dire, ces 2 vins-là, on ne les a pas crachés... on les a bus en déjeunant dans un tout petit resto avec les propriétaires trop sympathiques de la Quinta.

 

Et, comme le voyage n'est pas terminé, nous nous rendons à la Quinta da Pacheca pour déguster (quoi, qui a osé dire encore ?), belle propriété ne donnant pas sur le Douro mais qui s'est, elle aussi, transformée et est devenue entre autres un splendide hôtel.

Nous dégustons, encore et encore, nous crachons donc beaucoup... vous pouvez découvrir ci-dessous une petite vidéo où vous verrez quelques images du foulage aux pieds.

À 2,05 minutes, vous pourrez voir ce qu'est le foulage aux pieds.

Pour ce qui est de l'hôtel, je vous propose une image d'un des petits salons... et aussi une sculpture en bois polychrome ornant le palier.

Le moine avait sans doute abusé du Porto, pour ma part, j'a gardé toute ma tête, jusqu'au bout et je suis même rentrée (à regret) avec.

Découvrir Porto, ses vins secs et tourisme : 5 ème épisode
Découvrir Porto, ses vins secs et tourisme : 5 ème épisode

Comme vous avez pu le constater, le tourisme n'est jamais bien loin des vins ici, comme dans beaucoup de régions de France ou d'ailleurs.

Je vous conseille vivement de vous arrêter à la gare de Pinhao... la ville est minuscule, le train qui vient de Porto et qui suit la vallée du Douro s'arrête dans cette petite gare, dont les murs sont entièrement ornés d'azulejos retraçant l'histoire des vendanges.

 

Découvrir Porto, ses vins secs et tourisme : 5 ème épisode

Vous pouvez aussi faire une croisière sur le Douro, j'ai cru voir que c'était superbe mais, les prix semblent moins doux que les vins !

Si je peux conclure sur une impression, vous avez du vous rendre compte que j'ai aimé (adoré) cette région du Portugal et les gens qui nous ont accueillis.

J'ai un peu moins (un peu seulement) apprécié les vins blancs par rapport aux rouges, élevés sur bois, j'ai trouvé qu'ils n'exprimaient pas assez leur personnalité... mais, ce n'est que mon opinion qui ne demande qu'à être contredite !

Le Douro, entre ombre et soleil...

Le Douro, entre ombre et soleil...

Petit récapitulatif des adresses :

VINUM restaurant and wine bar Graham's

Vila nova de Gaia

Graham's Porto

Tel : 00 351 223 776 484

QUINTA NOVA

5085-222 Covas do Douro, Portugal

Tel : 00 351 254 730 430

QUINTA SENHORA DO ROSARIO

5130-326 S. Joao da Pesqueira, Douro

Tel : 00 351 964 494 115

QUINTA DA PACHECA

Carneiro

Tel : 00 351 254 331 229

Balade Portugal Vins