Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eh oui, encore Ottolenghi !

Il faut dire que je me régale à le lire et à réaliser quelques uns de ses plats tous plus appétissants les uns que les autres.

Cette cuisine quotidienne est totalement réalisable même, pour moi, si elle utilise souvent des ingrédients auxquels je ne pense pas spontanément. Il suffit que je m'approvisionne et je n'aurai plus de problèmes.

Comme "Plenty" et "Plenty more" sont des livres de cuisine végétarienne, même si je ne rechigne jamais devant une viande comme cet onglet ou une belle côte de boeuf, j'adore les suggestions en les transformant un peu à mon idée.

Dans le ragoût qui suit, je n'ai pas servi de riz en plus car je trouvais ça suffisamment roboratif comme ça et je peux vous assurer que ça ne nous a pas manqué du tout.

N'ayant ni tomates concassées en conserve, ni tamarin, j'ai remplacé les premières par de la sauce tomate de chez monsieur P et des pruneaux dénoyautés et un jus de citron Je ne sais pas comment est ce ragoût dans sa version originelle mais dans "ma" version définitive, c'était très bon.

 

RAGOÛT DE BLETTES AUX POIS CHICHES

Ottolenghi (encore) : ragoût de blettes aux pois chiches

Facile
Préparation : 20 mn
Cuisson : 1 h

Pour 6 personnes :

- 4 c.à soupe de pulpe de tamarin sans graines (ou 5 pruneaux moelleux dénoyautés et écrasés)
- 1 botte de blettes de graines de coriandre
- 1 oignon moyen (ou 1/2 oignon des Cévennes)
- 2 c.à café de graines de carvi
- 1 c.à café de concentré de tomates
- 400 g de tomates concassées en conserve et leur jus (ou 6 galets de purée de tomates surgelées Picard)
- 1,5 c.à soupe de sucre en poudre
- 400 g de pois chiche en bocal (lavés et égouttés)
- 1 c.à soupe de jus de citron
- 2 c.à soupe de coriandre fraîche
- Sel et poivre
- QS d'huile d'olive
- Sel et poivre du moulin

  • Préparer une pâte avec la pulpe de tamarin (ou mixer les pruneaux dénoyautés avec un peu d'eau pour en faire une pâte aussi ), ajouter le jus de citron et réserver.
  • Laver, parer et couper les blettes (côtes et feuilles) en tranches d'environ 1 centimètre d'épaisseur. Les blanchir 2 minutes à l'eau bouillante. Les égoutter dans une passoire.
  • À sec, torréfier les graines de coriandre avant de les réduire en poudre au mortier.
  • Chauffer 1,5 cuillerée à soupe d'huile, ajouter l'oignon émincé et les graines de carvi, le faire dorer pendant une dizaine de minutes. Ajouter le concentré de tomates, la purée de tomates, le sucre, les pois chiches, la coriandre moulue et les blettes. Saler et poivrer.
  • Ajouter l'eau de tamarin (ou la purée de pruneaux), verser de l'eau à couvert et laisser mijoter environ 1/2 heure. Faire réduire le jus si nécessaire et ajuster l'assaisonnement.
  • Servir en incorporant la coriandre ciselée.

 

Déguster bien chaud avec une sauce au yaourt éventuellement.

Plat Légumes Épices Ottolenghi