Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si on me demande d'où je suis, moi la berrichonne depuis tant d'années, je ne sais pas trop !

Née à Paris il y a quelques décennies, j'en suis partie, sans regret, au moment de la naissance de ma première fille.

J'ai pas mal bougé pendant une dizaine d'années avant d'atterrir à Bourges mais ce qui m'a laissé le plus de souvenirs gustatifs ou autres, c'est la Savoie (la Haute-Savoie pour être précise) de mes vacances d'enfant.

Plus tard, il y a eu l'Italie de ma grand-mère mais, c'est sa région d'adoption à travers son mariage avec mon grand-père Savoyard de souche qui m'a le plus marquée.

Le Mont-Blanc qu'on voyait les jours de beau temps depuis la maison, les vaches montbéliardes et leur clarines quand elles partaient en champs... c'est ça qui a bercé mon enfance de citadine, surtout si vous y ajoutez les spécialités culinaires (je ne suis pas devenue blogueuse food sans raison) typiquement savoyardes !

Entre le biscuit de Savoie ou le reblochon, mon coeur balance !

Surtout, n'allez pas croire que j'ai découvert le reblochon avec la tartiflette, non, non, c'était bien avant, presque au biberon !

Je me revois flânant le long du Thiou à Annecy les jours de marchés quand les montagnards descendaient avec leurs fromages (tommes ou reblochons) qu'ils vendaient comme ça en choisissant bien la plus moelleuse ou le plus crémeux. Je ne vous raconte pas l'odeur que l'on rapportait dans le "coffre" de la 2CV.

Sinon, quand les routes étaient trop mauvaises, on allait à la fruitière (coopérative qui passait ramasser le lait matin et soir dans le village) et on revenait bien chargés aussi.

 

Dans mon enfance à part un fromage ou deux que mes parents rapportaient à Paris, c'était  plus difficile d'en acheter durant l'année, il fallait donc attendre d'être là-bas à nouveau pour manger autre chose que du camembert !

Maintenant, c'est plus simple et quand vous savez qu'une région gourmande comme la Savoie a crée un label Marque Savoie, vous pouvez trouver ses spécialités et tout savoir sur les Crozets, la Roussette ou bien d'autres produits.
Pour ma part avec un beau reblochon de fruitière justement, j'ai revisité et la saison, et mon patrimoine culinaire !

- Une galette parce que l'Épiphanie, c'était hier.

- Des pommes de terre et du persil dans une pâte feuilletée pour ressembler à la tourte berrichonne.

- Du reblochon (plein de reblochon) pour que la Savoie.

Avant même de la faire, j'ai imaginé le fromage coulant quand la tourte était encore chaude.

La fève est en option, c'est selon votre envie !

 

GALETTE À L'ÉCRASÉ DE POMMES DE TERRE AU PERSIL ET AU REBLOCHON

 

Galette salée... pommes de terre au persil, reblochon

Facile
Préparation 20-25 mn
Cuisson : 1 h

Pour 8 personnes :

- 2 abaisses de pâte feuilletée (pâte François) 18 et 22 cm de diamètre
- 10 pommes de terre de taille moyenne
- 1 quarantaine de feuilles de persil plat
- 1 grosse noix de beurre
- 1 reblochon à point mais bien froid
- 1jaune d'oeuf
- Sel et poivre du moulin

  • Cuire les pommes de terre à l'eau bouillant salée sans les éplucher. Lorsqu'elles sont tendres, les laisser tiédir, les éplucher et les écraser avec le morceau de beurre.
  • Pendant la cuisson des pommes de terre, laver et sécher les feuilles de persil les mixer finement. Toujours à la fourchette, les incorporer à l'écrasé de pommes de terre. Saler et poivrer.
  • Préchauffer le four à 200°.
  • Sortir le reblochon du frigo et l'écroûter avant de le tailler en lamelles épaisses.
  • Poser la plus petite abaisse de pâte sur une plaque recouverte d'un papier sulfurisé, déposer l'écrasé de pommes de terre au centre et le façonner en rond allant jusqu'à 2 centimètres du bord de la pâte. Lisser la surface pour qu'elle soit bien plane.
  • Déposer les lamelles de fromage sur l'écrasé et recouvrir avec la 2ème abaisse de pâte après avoir humidifier le bord libre au pinceau.
  • Fermer hermétiquement les 2 pâtes en appuyant avec le bout de l'index (ou avec le manche d'une cuillère)., décorer la pâte et badigeonner au jaune d'oeuf.
  • Enfourner et cuire jusqu'à ce qu'elle soit bien levée et dorée.
Galette salée... pommes de terre au persil, reblochon

Laissez tiédir un peu la galette avant de la couper.

Pourquoi du persil dans mes patates, eh bien, c'est tout simple... herbe aromatique parfois injustement oubliée, elle est la favorite des italiens (avant le basilic donc), il fallait que je rajoute cette petite touche italienne à ma version de galette savoyo-berrichonne !

La Savoie a mainteant son magazine où vous pourrez trouver de nombreuses informations sur les produits, la région et des recettes... Pour s'abonner, c'est gratuit et c'est ici :

http://www.marque-savoie.com/marque-savoie/un-peu-beaucoup-passionnement

Tarte Fromage Pommes de terre