Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y avait un certain temps que je n'avais pas fait un risotto mais je suis en ce moment dans une période "riz".

Cette céréale fait partie de mon placard de cuisinière, c'est un incontournable! Bien entendu, j'en ai toujours dans mon placard! Il ne manquerait plus que je manque de riz... non mé!

Le plus souvent, je refais des recettes qui ont toujours remporté du succès chez nous (aussi bien auprès des grands que des petits) mais, de temps en temps, j'ai envie de changer.

Hier donc, je me creusais (enfin raisonnablement) la tête pour savoir à quelle sauce j'allais préparer mon risotto, mes coques et un petit morceau de morbier qui me restait.

Vous êtes surpris(es) car je parle de fromage alors qu'il y a des coques dans mon risotto? Vous avez raison car dans la plupart des cas, à l'instar des italiens, je ne mets pas de fromage avec le poisson ou les produits de la mer. J'ai donc fait une exception en me disant que le morbier était un fromage très doux qui ne serait pas en concurrence avec les coquillages.

Le résultat avec les échalotes confites au vinaigre balsamique était au delà de mes prévisions. Cette association a très, très bien fonctionné, tout le monde s'est vraiment régalé.

 

RISOTTO AUX COQUES ET AU MORBIER, ÉCHALOTES CONFITES AU VINAIGRE BASLSAMIQUE


 

Risotto aux coques et au morbier, échalotes confites au vinaigre balsamique

Facile
Préparation : 15 mn
Cuisson : 40 mn environ

Pour 4 personnes :

- 1 kg de coques
- 250 g de riz arborio
- 1 l de bouillon fait avec le jus de cuisson des coques moules et de l'eau gardé tiède
- 1 verre de vin blanc sec
- 3 échalotes ciselées
- 3 c.à soupe de vinaigre balsamique
- 85 g beurre
- 60 g de morbier coupé en petits dés
- Sel et poivre

 

​Les coques :

  • Laver les coques à grande eau plusieurs fois.
  • Les faire ouvrir rapidement dans une sauteuse. Récupérer le jus rendu en le filtrant si nécessaire et décoquiller la moitié des coquillages. Réserver.

 

Les échalotes au balsamique :

  • Peler les échalotes et les couper en lamelles de 2 mm dans le sens de la largeur. Les faire revenir à feu assez doux dans 10 grammes de beurre jusqu'à ce qu'elles soient transparentes. Arroser avec le balsamique et poursuivre la cuisson à feu doux, jusqu'à ce qu'il ne reste plus de vinaigre. Couper le feu et saler. Débarrasser et réserver.

 

Le riz :

  • Dans la même poêle, faire fondre 30 grammes de beurre. Verser le riz et le nacrer en le remuant pendant 2 minutes dans le beurre fondu.
  • Verser le vin blanc en une seule fois et dès qu'il est évaporé, poursuivre la cuisson du riz 18 minutes en ajoutant le bouillon louche après louche en attendant à chaque fois que le bouillon soit absorbé avant d'ajouter la suivante.
  • Après 18 minutes, hors du feu, lier avec le reste du beurre en remuant vivement puis ajouter le morbier, remuer encore. Ajuster l'assaisonnement.
  • Dans le risotto lié au beurre et au morbier, juste avant le service, introduire les coques (elles vont se réchauffer au contact du riz) et remuer délicatement.
  • Répartir les échalotes sur le riz.
  • Servir sans attendre.

 

 

Je rêve d'asperges vertes, les premières que je trouverai agrémenteront sûrment un risotto avec un oeuf cassé... j'ai hâte!

 

 

 

 

Salé Plat Poisson Risotto Italie