Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un petit peu de truffe encore. Bien à l'abri dans un papier absorbant au fond d'une boîte hermétique avec quelques oeufs, il m'en restait quelques grammes... et après, ce sera fini pour cette fois-ci!

Ces 130 g de truffe ( les deux gagnées et les deux achetées le dimanche matin au marché à la truffe à Uzès) m'ont permis de faire plein de bonnes, très bonnes choses.

Je reviens donc au message que j'ai essayé de faire passer : oui, la truffe est un produit cher mais comme nous l'a bien dit Louis Teulle, le Président du Syndicat des producteurs de la truffe du Gard, il en faut peu, vraiment peu pour magnifier le moindre plat!

Quelques grammes par personne suffisent pour faire de la plus simple des choses un mets de roi.

La fregola sarda (cela aurait pu être un risotto) servie il y a quelques jours était si bonne que c'en était presque une honte!

L'accord d'aujourd'hui n'est pas une nouveauté. Je n'ai rien inventé, on en voit de nombreuses versions sur le net et j'ai essayé de ne pas lire les recettes, seulement les titres et puis, j'ai fait à mon idée!

 

VELOUTÉ DE TOPINAMBOURS, MONTD'OR ET TRUFFE

 

Velouté de topinambours, Mont d'Or et truffe

Facile
Préparation : 15 à 20 mn
Cuisson : 25 mn

Pour 4 personnes :

- 2 pommes de terre (agria ou blue belle) moyennes
- 700 g de topinambours (les choisir pas trop tordus)
- 1 oignon doux des Cévennes
- 1 gousse d'ail entière et pelée
- 80 cl de bouillon de légumes
- 20 cl de lait
- La moitié d'un Mont d'Or écroûté
-1 c.à soupe d'huile de noisettes Vom Fass
- 1 c.à soupe d'huile d'olive
- 20 à 25 g de truffe fraîche
- 4 petites tranches de pain
- Sel

  • Peler l'oignon et le ciseler finement. Le faire revenir à feu moyen dans l'huile d'olive, ajouter les pommes de terre épluchées et coupées en dés, la gousse d'ail et les topinambours épluchés et coupés en dés aussi.
  • Couvrir à niveau de bouillon de légumes, porter à ébullition et baisser le feu. poursuivre la cuisson à petits bouillons pendant 20 minutes environ.
  • Lorsque les légumes sont cuits et très tendres, mixer jusqu'à l'obtention d'un velouté très lisse.
  • Ajuster la quantité de bouillon si le velouté est trop épais, incorporer les 4/5 èmes du Mont d'Or coupé en morceaux, chauffer un peu pour faire fondre le fromage (mais sans faire recuire), mixer à nouveau après avoir ajouté l'huile de noisettes et ajuster l'assaisonnement. Réserver.
  • Pendant la cuisson du velouté, faire légèrement griller les tranches de pain, les tartiner avec le Mont d'Or restant et les passer au grill quelques minutes.
  • Tailler la truffe en tranches assez fines et râper le reste.

 

Finition :

  • Réchauffer le velouté si nécessaire, répartir le velouté dans les assiettes en dressant les lamelles de truffe au centre après les avoir badigeonner d'un coup de pinceau d'huile d'olive et en les salant avec quelques grains de fleur de sel.
  • Servir avec les tranches de pain au fromage fondant et grillé.

 

L'huile de noisettes va très bien avec les topinambours et la truffe, je propose mon velouté à Vom Fass Liège pour son jeu des légumes racines. Si vous voulez jouer aussi, vous avez jusqu'au 10 février pour participer.

Ceci dit, j'en ai fini cette fois-ci avec la truffe et je le regrette un peu... on s'habitue vite à ce diamant noir!

 

Salé Soupe Topinambours Truffe Fromage