Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier, j'ai passé ma journée en cuisine. Nous étions assez nombreux à table avec des convives dont je ne savais pas grand-chose...

J'ai refait le fameux foie gras à la semoule d'amandes et j'ai aussi cuisiné un veau en basse température sur un petit jus court très parfumé avec une tuile verte.

En dessert, le fameux riz au lait de l'Ami Jean mais décliné pour cette fois à ma façon.

Les recettes viendront ces jours-ci mais en attendant, par manque de temps et parce que c'est le mois des produits tripiers je vous propose une joue de boeuf qui est souvent à notre table, surtout à cette saison.

 

JOUE DE BOEUF AU CACAO ET CAROTTES FONDANTES

Joue de boeuf pour un dimanche froid


Facile
Préparation: 15 mn
Cuisson 2h30

Pour 4 personnes:
2 ou 3 joues de boeuf
1 kg de carottes
35 cl de vin rouge assez corsé
2 oignons doux des Cévennes
1 feuille de laurier
une branchette de thym
75 cl de bouillon de boeuf ou de volaille (Ariaké par exemple)
QS d'huile d'olive
30 g de beurre
1 c.à soupe de cacao pur
sel et poivre

 

  • Couper chaque joue en 4 morceaux et les faire revenir sur toutes leurs face dans l'huile chaude.  Débarrasser sur une assiette.

  • Faire revenir l'oignon émincé dans la même cocotte en baissant le feu.

  • Mouiller avec le vin rouge avant de remettre la viande. Ajouter le bouillon, le thym et le laurier, saler.

  • Couvrir la cocotte et cuire dans une eau frémissante pendant 1heure trente ou même un peu plus.

  • Délayer le cacao avec une cuillerée d'eau froide, réserver.

  • Pendant la cuisson de la viande, peler les carottes et les tailler dans le sens de la longueur, les ajouter dans la cocotte et cuire une demi-heure supplémentaire.

  • Ôter la viande et les légumes et réserver.

  • Enlever le bouquet garni, ajouter le cacao délayé et faire réduire la sauce jusqu'à ce qu'elle ait une consistance sirupeuse. En remuant rapidement, la lier avec le beurre bien froid coupé en morceaux, ajuster l'assaisonnement en sel si nécessaire, poivrer et remettre la viande dans la sauce.

  • Servir bien chaud avec des pâtes fraîches ou un gratin de côte de blettes.

 

Cette recette que j'avais déjà publiée en novembre 2011 s'est améliorée au fil du temps! Je cuis encore plus doucement et un peu plus longtemps, les morceaux sont ultra fondants en fin de cuisson et la sauce est très parfumée.

 

Vous dites que vous n'aimez pas les abats... allez, c'est le moment de commencer, vous verrez que c'est vraiment un préjugé!