Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous connaissons tou(te)s les tartes ou tartelettes fleurs... aux pommes ou aux courgettes, elles ont envahi la toile après qu'Alain Passard les ait crées.

Pour ma part, c'est en feuilletant un livre de cuisine italien que j'ai eu envie de réaliser ce gâteau fleur.

C'est un type de gâteau que je n'ai jamais fait, une seule chose m'a dérangée car la levure de bière utilisée m'a semblé énorme. J'ai fouillé un peu dans le livre d'Éric Kayser et finalement, j'ai pensé qu'il y avait une erreur d'un zéro et j'ai tout simplement divisé le poids indiqué par 10!

Je ne suis pas certaine que le résultat soit ce qu'il fallait, en tout cas, pour cette recette tirée du livre "Nadia et Giovanni Santini dans votre cuisine" chez Flammarion, j'ai aussi diminué la quantité de sucre...

Je ne vais donc pas faire comme certains lecteurs qui changent plein de choses dans ce que nous publions et qui après viennent nous dire que ça n'a pas le rendu de la photo!

Ceci dit, j'ai beaucoup aimé cette idée de gâteau qui évoque un peu pour moi les brioches appelées "chinois" ou on enroule des bandes de pâte en les disposant les rouleaux côte à côte dans le moule.

Ma tarte aux courgettes avait été reprise (avec ma permission), par Roquefort Papillon l'an passé et je l'ai encore vue sur certaines pages de magazines pour les fêtes cette année! Comme quoi, une recette qui marche n'a pas forcément d'âge... J'espère que je reprendrai cette recette en téléphonant directement à ses auteurs, j'ai besoin de quelques précisions.

Après la cuisson du gâteau, j'ai eu peur qu'il ne soit un peu sec alors je lui ai adjoint une compotée de kumquats.

 

GÂTEAU-PAIN FLEUR

Gâteau-pain fleur au Grand Marnier

Moyennement facile
Préparation : 1 heure
Repos toute la nuit
2 ème levée : 2 heures
Cuisson : 30 mn

Pour 6 à 8 personnes :

Pour le gâteau :

- 10 cl de lait
- 5 g de levure de bière
- 1 gousse de vanille graines grattées
- 350 g de farine
- 5 jaunes d'oeufs`
- 30 g de beurre mou
- 30 g de sucre
- 1 pincée de sel
- 1 zeste de citron

Pour la crème :

- 100 g de beurre
- 2 jaunes d'oeufs
- 100 g de sucre
- 1 c. à soupe de Grand Marnier

- Beurre et farine pour le moule

Le gâteau :

La veille:

  • Mettre la gousse de vanille ouverte et grattée dans le lait, porter à ébullition.
  • Ôter du feu et quand le liquide est tiède, diluer la levure et ajouter 150 g de farine. Former une boule et la réserver sous un torchon toute une nuit à température ambiante.

 

Le lendemain :

  • Mélanger les 200 g de farine restante avec les jaunes, le sel, le beurre, le sucre et le zeste râpé. Former une seconde boule.
  • Réunir les 2 pâtes et abaisser à 2 centimètres la boule ainsi obtenue à l'aide d'un rouleau. Réserver sous un film.

La crème :

  • Travailler ensemble tous les ingrédients jusqu'à l'obtention d'un appareil homogène.

 

Finition :

  • Recouvrir la pâte à gâteau avec la crème, enrouler la pâte et le découper en segments de 6 à 7 centimètres.
  • Dresser ces segments dans un moule à gâteau beurré et légèrement fariné en les espaçant un peu. Écraser un peu la base des rouleaux et essayer de donner une forme de rose à la partie supérieure.
  • Laisser lever 2 heures : les "roses" doivent doubler de volume.
  • Préchauffer le four à 175° et enfourner une trentaine de minutes (une lame de couteau piquée dans le gâteau doit ressortir propre.

 

Ce gâteau est étonnant, il ressemble un peu à du pain mais c'est un gâteau quand même. je pense que je vais devoir le refaire pour peaufiner sa réalisation car mes segments n'ont pas autant levés que ce qui est préconisé... peut-être que j'ai trop diminué la levure... Je vous promets de vous tenir au courant lorsque j'aurai téléphoné à Nadia Santini!

Dessert Sucré Gâteau Italie