Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

À l'invitation d'Yvelynes Tourisme, la semaine dernière je me suis levée de bonne heure pour prendre le train et aller à la rencontre de cette région presque parisienne.

Le but de ce petit voyage était de nous faire découvrir (à nous, une poignée et même un peu plus, de blogueurs culinaires) qu'à deux pas ou presque de la capitale on cultive le goût, la gastronomie et l'art de vivre.

 

Lorsque j'étais enfant, les Yvelines à l'ouest de Paris n'existaient pas... enfin elles ne s'appelaient pas comme ça!
On allait parfois visiter le château de Versailles ou se promener dans la forêt de Rambouillet en seine et Oise.

La région était très verte à l'époque et j'ai pu constater samedi dernier qu'elle l'est restée... surtout sous la pluie... mais bon, il a plu encore plus à Bourges dixit monsieur Mamina!

La région des Yvelines est riche d'artisans, de producteurs de toutes sortes et nous avons commencé notre balade en allant à la rencontre de Stéphane Rous qui nous a beaucoup parlé de son élevage d'escargots.

Balade en Yvelines, région méconnue

Dans la ferme de monsieur Rous, on n'élève pas que des escargots... on fait aussi de délicieuses confitures artisanales, des terrines de gibier etc...

Si je ne sais pas tout de l'élevage d'escargots, je sais maintenant qu'on élève et consomme ces bêtes à cornes depuis 2000 ans environ.

Mon petit-fils anglais qui adore ça aurait sans doute appris que les escargots prennent le goût de ce qu'on leur donne à manger et qu'il faut donc choisir avec soin les plantes qu'ils dégusteront sans saveurs, ils seront fades, trop parfumées, ils ne seront pas bons non plus.

Il apprendrait (apprendra car je vais lui expliquer) aussi que l'escargot est extraordinairement résistant mais capricieux! Certaines années sont productives, d'autres moins sans que leurs éleveurs sachent vraiment pourquoi même si il est important de savoir sélectionner (mais chaque éleveur le fait un peu à sa façon) les reproducteurs qui fourniront

L'escargot qui est à la fois mâle ou femelle (il n'a pas besoin de chirurgie, il peut choisir... ça s'appelle l'hermaphrodisme), a une capacité de résistance énorme, seul le sel et l'anti-limace peuvent le tuer. Son élevage, par contre, est très compliqué, en particulier la sélection des reproducteurs qui conditionne d'avoir des oeufs (100000 dans l'idéal) pour l'année qui suit.

La viande de l'escargot est riche en protéines et ne contient pas de cholestérol, c'est une viande idéale mais bon, je ne suis pas certaine d'avoir envie d'escargots tous les jours!

Les escargots de Stéphane Rous sont vendus aux particuliers ou aux grandes tables après un jeûne d'une semaine. On peut aussi les acheter déjà cuisinés.

Balade en Yvelines, région méconnue

Nous avons quitté la ferme en traversant une belle campagne offrant à nos yeux plus ou moins citadins des chevaux, des vaches, des golfs, beaucoup de verdure et nous nous sommes dirigés chez Laurent Trochain dans son restaurant le "Numéro 3".

 

À côté d'une église à la très jolie toiture que je n'ai pas eu le temps de photographier, au Tremblay sur Mauldre, nous avons fait un délicieux repas dédiés aux produits du terroir des Yvelines bien sûr et, après quelques tartines de mousse de sardines, nous sommes passés aux escargots...

Escargots, blettes, jus de pommes, ail et persil, émulsion de pommes de terre...

Escargots, blettes, jus de pommes, ail et persil, émulsion de pommes de terre...

Paleron de boeuf braisé à la bière (locale)...

Paleron de boeuf braisé à la bière (locale)...

Après un dessert à la poire et un délicieux café servi dans de ravissantes petites tasses, nous avons participé à un quizz où il fallait découvrir ce que nous goûtions...

Balade en Yvelines, région méconnue

Alors, entre jus de pommes, terrine de sanglier, sablés au coquelicot de Nemours ou hydromel (tous produits dans les Yvelines), j'ai eu la chance de gagner deux superbes couteaux de cuisine.

 

Pour revenir à ce terroir "Goûts d'Yvelines" qui mérite d'être découvert ou mieux connu les chefs de la région vous proposeront chaque jour pendant 15 jours à partir du 16 novembre des menus à base de produits de la région comme les champignons, le foie gras, les escargots les légumes, liqueurs mais aussi les poissons fumés ou les confitures.

 

Si vous cuisinez, si vous avez l'esprit joueur, vous pouvez proposer une recette (à base de produits de la région) en la déposant ICI sur le formulaire de 750 grammes.

Il y aura 4 finalistes et si vous en faites partie, le 17 novembre vous referez votre recette avec un coatch (chef des Yvelines) au Palais des Congrès de Versailles et un jury de professionnel élira la meilleure recette!

 

Pour illustrer avec brio cette recherche des goûts des Yvelines, pendant 3 semaines, vous pourrez en découvrir les coulisses.

Partout vous trouverez des ateliers et des lieux de dégustation.

Les boulangers, les pâtissiers et les chocolatiers participant à l'opération vous feront visiter leurs fournils ou leurs labos et, cerise sur le gâteau, les musées et les châteaux vous feront connaître la gastronomie et ses liens avec notre histoire.

 

Je m'étais levée tôt, mais vous, vous n'habitez peut-être pas loin et vous pourriez faire un tour là-bas. Je pense que vous découvrirez la région avec plaisir.

 

Pour tous renseignements, sur le site web, vous trouverez plein de renseignements.

Téléphone : 01.39.07.85.02

 

En tout cas, plutôt que de partir loin et de ne pas connaître votre pays, je vous conseille un tour dans les Yvelines : pas besoin de passeport, pas besoin de vaccins, juste un peu de temps, de le curiosité et de la gourmandise...

Balade en Yvelines, région méconnue
Quelques blogueurs et leurs prothèses dans les mains! (Crédit photo 2013- C. Guérin - CDT78)

Quelques blogueurs et leurs prothèses dans les mains! (Crédit photo 2013- C. Guérin - CDT78)

En tout cas, il était tôt, la semaine dernière, mais je ne regrette pas ma promenade "culturelle" et gastronomique.
Je vais même essayer de participer au concours, et vous?

Balade Yvelynes Laurent Trochain